Des affrontements entre tribus font 17 morts dans l’est du Soudan

Soudan

Des affrontements entre deux tribus dans une ville portuaire de l’est du Soudan ont fait 17 morts en trois jours, a annoncé la police dans un communiqué, précisant que des forces avaient été déployées pour contenir les violences.

La violence, qui a éclaté mercredi entre les tribus de Bani Amer et de Nouba à Port-Soudan, capitale de l’Etat de la Mer Rouge, a amené le nouveau Le Conseil souverain soudanais – formé la semaine dernière – à déclarer dimanche l’état d’urgence dans cette province. Le conseil a également limogé le gouverneur de l’Etat et son haut responsable de la sécurité.

→ Lire aussi : Soudan : Le Président du nouveau Conseil souverain prête serment

Les affrontements ont également fait plus de 100 blessés.

Le Conseil souverain a “décrété l’état d’urgence (dans l’Etat) et ordonné la mise en place d’un comité d’enquête“, indique un communiqué de cette instance qui assure depuis le 21 août la transition au Soudan après la destitution du président Omar el-Béchir sous la pression de la rue.