Des personnalités soutiennent la campagne “1 Masque+1 Mètre= La Vie”

campagne

Des personnalités de divers horizons ont apporté, tour à tour, leur soutien à la campagne de sensibilisation “1 Masque + 1 Mètre= La Vie”, portée par des organisations de la société civile.

Lancée à la mi-juin dernière, cette campagne affiche l’ambition d’appuyer les efforts des autorités publiques pour enrayer la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), en encourageant l’adoption des gestes barrières, surtout avec la levée progressive du confinement sanitaire.

Après l’ancienne gloire du football national Mustapha Hadji, le premier à parrainer cette opération, la star internationale du rap, La Fouine, de son vrai nom Laouni Mouhid, et le grand maâlem de la musique gnaouie, Abdelmajid Bekkas, ont, récemment, tourné de brefs clips pour faire la promotion du slogan de la campagne.

En début de semaine, le professeur Jaâfar Heikel, éminent spécialiste des maladies infectieuses à Casablanca, s’est joint au cortège des personnalités soutenant cette action, en lançant un message clair et direct: “Si vous aimez votre pays, si vous êtres responsables, si vous aimez autrui, portez au moins un masque”.

“Le port du masque est peut-être une vie sauvée. C’est, d’abord, peut-être, la vôtre, celle de quelqu’un de votre famille ou tout Marocain que vous aimez tant”, a-t-il soutenu, en parfaite connaissance de cause, dans un enregistrement vidéo.


Tout en se félicitant des “très belles choses” réalisées par le Maroc dans la gestion de cette crise inédite, le spécialiste fixe le nouveau cap: “Le premier combat a été gagné, le deuxième, à partir du déconfinement, exige que nous soyons tous responsables, en observant les mesures barrières, dont la distanciation sociale, le lavage des mains, l’hygiène, la protection de soi-même et des autres”.

Menée par les jeunes militants des organisations du Label Morocco l’Ghedd, en collaboration avec l’association Marocains Pluriels, la campagne insiste sur “l’exemple, le dialogue et l’écoute” pour convaincre le plus grand nombre possible de citoyens de l’impératif du port du masque et du respect de la distanciation, deux geste simples pouvant “sauver des vies”.

Les initiateurs ne manquent pas d’imagination pour donner davantage de visibilité à leur action, en misant sur une communication intense via les réseaux sociaux et l’organisation d’actions sur le terrain.