AccueilA LA UNEDiscours d’ouverture de la 2ème Université d’Eté de la CGEM
CGEM

Discours d’ouverture de la 2ème Université d’Eté de la CGEM

Chers invités,

Mesdames et Messieurs les Ministres, Administrateurs,

représentants de l’autorité, Présidents de régions et d’universités, représentants des Médias,

Madame la Directrice du Groupe ISCAE,

Chers membres,

Mesdames et Messieurs,

Bienvenue à toutes et à tous à cette 2ème Édition de l’Université d’Eté de la CGEM.

Merci d’être venus nombreux partager deux journées que nous voulons riches en débat, en partage, en controverses, et sans langue de bois; deux journées que nous voulons aérées, conviviales, interactives, studieuses, riches en émotions; deux journées où les idées fusent, les talents s’expriment, les engagements se prennent, et où les vertues de l’expression libre et de l’audace nous aident à se projeter vers une certaine utopie de l’avenir.

Cette édition, Mesdames et Messieurs, revêt un caractère particulier, car elle coïncide avec les 20 ans de règne de Sa Majesté et le débat national en cours sur le modèle de développement. 20 années de progrès pour le Maroc, d’audace, de volontarisme, de réussites mais aussi d’échecs.

Nous sommes fiers de ce parcours, et fiers d’y avoir modestement contribué.

J’ai aussi le plaisir de vous annoncer que cette édition est placée sous le ​Haut Patronage de Sa Majesté​. Nous en sommes honorés.

Il y a un an, la première Université d’Eté avait mis l’accent sur l’importance d’une Entreprise Forte pour un Maroc Gagnant; ses travaux nous avaient clairement renforcé dans nos convictions développées dans notre programme “Un élan pour tous”:

  1. Que le secteur privé devait changer de palier d’ambitions pour prendre ses responsabilités dans le développement économique et social du Royaume
  2. Qu’il devenait impératif d’opérer des ruptures fortes avec des réformes en profondeur, et en finir avec les améliorations à la marge d’un modèle qui a montré ses limites.

Durant l’année qui vient de s’écouler, la CGEM a démontré sa capacité à être un interlocuteur constructif, à la fois grâce à l’esprit d’innovation et d’ouverture que nous avons apporté dans nos contributions, et grâce au modèle d’interactions avec nos partenaires publics, financiers et sociaux.

→ Lire aussi : La CGEM tient sa 2ème Université d’Été

Nous avons tenu d’abord à focaliser notre effort sur ce qui fait mal, très mal à nos entreprises, comme les arriérés et délais de paiement, le financement, et bien d’autres sujets. Nous avons contribué de façon extensive aux réformes structurelles qui donnent de la visibilité aux entrepreneurs comme la fiscalité, la formation, ou la charte d’investissement. Nous avons ouvert la CGEM à des Think Tank et organisations de classe mondiale pour apporter de nouvelles réponses et compétences qui nous manquaient et nous avons remis en cause notre propre fonctionnement pour être en phase avec les évolutions de notre temps.

Malgré tout cela, force est de constater que la situation demeure difficile – difficile pour nos entreprises, difficile pour nos concitoyens, sur fond de croissance atone, et d’accès à l’emploi faible. Les inégalités sont devenues insupportables, les systèmes de redistribution grippés et le fardeau trop lourd pour les classes moyennes.

Notre système éducatif, celui de la grande masse, est défaillant et l’informel prend ses aises à défaut d’être combattu ou intégré. Et au delà de la capacité des pouvoirs publics à agir vite sur les engagements dont les effets sont encore et toujours attendus, c’est d’un sursaut collectif et d’une réponse systémique que nous avons besoin. Et surtout, nous avons besoin de plus d’audace et de courage.

Sa Majesté a lancé un appel à un débat sur notre modèle de développement, et au-delà sur notre choix de société. Nous sommes persuadés aujourd’hui que la CGEM doit dépasser son rôle traditionnel de « syndicat » des patrons, pour constituer une force de proposition plus large pour le développement global du Maroc. L’intérêt de l’Entreprise et celui du Pays sont indissociables. Et nous avons une conviction forte, l’Etat ne peut plus à lui seul garantir le développement de chacun, l’Entreprise doit prendre le relai, en toute responsabilité. D’où le choix de la thématique de la deuxième Université d’Été: l’Entrepreneuriat au centre de notre modèle de développement.

Malheureusement, le moteur de l’entreprenariat marocain est en panne. Seulement 25% des investissements dans le pays proviennent du secteur privé, et nous sommes en train de rater le coche de la nouvelle économie et des start-ups.

Avec un taux de création d’entreprises de 1,7 entreprises formelles pour 1000 habitants, nous sommes loin des benchmarks. Les raisons sont multiples : elles vont de l’environnement des affaires, à la faiblesse de l’accompagnement et de l’investissement, au verrouillage de secteurs entiers par la réglementation et jusqu’à la faiblesse de la culture entrepreneuriale et de prise de risque transmise par notre système éducatif.

Nous évoluons dans un monde en perpétuelle évolution avec des bouleversements majeurs aux effets pas toujours connus. Nous ne pouvons concevoir l’avenir du pays en isolation par rapport à notre avenir proche. Mais nous sommes persuadés que nous sommes capables de plus de croissance : Par la consistance des politiques sectorielles, par une mise à jour de nos facteurs de compétitivité, par l’amélioration réelle de l’environnement des affaires, par le soutien à l’entrepreneuriat et une meilleure exploitation des accords de libre échange.

Mais aussi cette croissance doit être plus inclusive et équitablement partagée : engageons nous dans l’ère des innovations sociales, culturelles et digitales, revoyons notre indéboulonnable code du travail, réformons notre modèle de prévoyance sociale pour une plus grande justice et une meilleure qualité, saisissons les opportunités que nous offrent les territoires et faisons des enjeux environnementaux un motif d’engagement fort de nos entreprises.

De tout cela il sera question dans cette Université d’Été, et plus encore. Cette rencontre des entreprises et des entrepreneurs du Maroc est l’occasion de se rencontrer, de se connaître et de stimuler le dialogue avec nos différents partenaires, des universitaires, des intellectuels, des jeunes, des acteurs de la société civile. Notre société, comme nos entreprises, traversent une période de fatigue et de lassitude face aux difficultés de tous les jours. Osons les débats, les analyses, les échanges mais aussi les controverses. Arrêtons de tout caresser dans le sens du poil. J’invite donc tous les participants, panélistes et officiels, à ne pas user de la langue de bois et de sortir des sentiers battus.

Des échanges des deux journées, nous élaborerons un livre blanc qui complétera notre réflexion actuelle sur le modèle de développement du pays, un modèle qui a besoin de leaders pour émerger et pour être mis en œuvre. Ces leaders, c’est vous !

Encore une fois bienvenue à cette Université d’Été. Nous l’avons préparée avec enthousiasme et passion pour apporter les meilleures réponses aux questions que vous vous posez tous. Profitez également des espaces de rencontres et allez à la découverte d’acteurs présents au service des PME, et des jeunes entreprises et startups qui proposent des solutions nouvelles à nos problématiques quotidiennes. Participez aux discussions et side events que nous voulons interactives et dynamiques

Avant de déclarer cette 2ème Université d’Été ouverte, je souhaiterais remercier nos sponsors, sans qui cet événement n’aurait pas existé, à savoir:

  • Notre partenaire événementiel: TLS Groupe
  • Nos sponsors Platinum:
  • Akwa Group
  • OCP
  • Ozone
  • Nos sponsors Gold:
  • La CCG
  • La CDG
  • Le Crédit Agricole du Maroc
  • CIH Bank
  • Taqa Morocco
  • Nos sponsors Silver:
  • Cosumar
  • Lydec
  • Palmeraie Industrie et Services
  • Notre partenaire scientifique: le PCNS
  • Notre transporteur officiel: Auto Hall
  • Nos partenaires Médias:
  • Les inspirations Eco
  • Les éco
  • Challenge
  • Jeune Afrique
  • Finance news
  • LaVie Eco
  • Media24
  • Bourse news
  • nos intervenants venus du Maroc et d’ailleurs, et plus particulièrement notre invité d’Honneur, le Président Nicolas SARKOZY qui nous rejoindra tout à l’heure
  • l’équipe de la CGEM qui a travaillé à la préparation de cette édition
  • Madame la Directrice du Groupe ISCAE

et bien sur, les participants que vous êtes.

Je déclare donc cette 2ème Édition de l’Université d’Eté de la CGEM ouverte!

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :