Drame migratoire :57 corps repêchés au large des côtes de Nouadhibou

migrants
migrants

Les autorités mauritaniennes ont annoncé que les forces armées et de sécurité ont repêché, mercredi soir, les corps de 57 migrants et réussi à en sauver des dizaines d’autres, après le naufrage d’une embarcation de fortune au large de Guelb Ejmel, à 25 km de Nouadhibou.

Dans un communiqué, le ministère mauritanien de l’Intérieur et de la Décentralisation relève que selon les premières informations recueillies auprès de la majorité des rescapés, il s’agissait pour l’essentiel d’immigrants irréguliers qui tentaient de rejoindre l’Espagne en provenance de Banjul en Gambie.

“Cette embarcation de fortune transportait entre 150 et 180 personnes dont des femmes et surtout des jeunes âgés de 20 à 30 ans”, a-t-il précisé, notant qu’au total, “85 rescapés ont été accueillis suivant les règles d’hospitalité qu’exigent la solidarité humaine, la fraternité et l’hospitalité africaines”.

→ Lire aussi : Naufrage d’un chalutier au large de Tan Tan : les opérations de recherche se poursuivent

La même source souligne que le professionnalisme et l’expérience des parties prenantes dans l’opération de sauvetage, a permis d’assurer une parfaite coordination entre les autorités administratives régionales, les forces armées et de sécurité, les services spécialisés de l’Etat et les différents partenaires, notamment l’Organisation Internationale des Migrations (OIM).

Le département de la Justice a diligenté des enquêtes sur cet accident, indique-t-on.

Fin septembre dernier, les forces de sécurité mauritaniennes à Nouadhibou ont déjoué une tentative de plus de 100 candidats à l’immigration illégale de rejoindre l’Europe via les côtes mauritaniennes.