A LA UNESociété

Dubaï: Saisie de plus d’un million de comprimés de captagon

Quatre individus ont été arrêtés par la police de Dubaï pour avoir essayé d’introduire en contrebande dans l’émirat plus d’un million de comprimés de captagon cachés dans de faux citrons, a fait savoir, jeudi, la police de Dubaï.

« La police de Dubaï a déjoué une opération préventive de contrebande de 1.160.500 comprimés de captagon d’une valeur marchande de 58,25 millions de dirhams » (environ 14 millions d’euros), a-t-elle précisé.

Les quatre suspects originaires « du même pays arabe ont été arrêtés« , a-t-elle ajouté dans un communiqué cité par l’agence de presse officielle des Emirats arabes unis WAM, qui ne précise pas le pays d’origine.

→ Lire aussi : Agadir: avortement par la DGSN d’une opération de trafic international de drogue

D’après l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), le captagon est une amphétamine tirée d’un ancien médicament psychotrope et qui est fabriqué notamment au Liban, probablement aussi en Syrie et en Irak.

La police émiratie a diffusé une vidéo montrant des sachets de comprimés de captagon dissimulés à l’intérieur de citrons en plastique.

Le conteneur réfrigéré qui les transportait contenait 3.840 boîtes de citrons, dont 66 de faux citrons, « provenant d’un pays arabe« , poursuit la même source. Juin dernier, l’Arabie saoudite avait saisi, en coordination avec les autorités libanaises, 14.4 millions de pilules d’amphétamine, « cachés entre des feuilles de tôle en provenance du Liban« .

(Avec MAP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page