E-Gouvernement 2016 : Le Maroc devance les Seychelles

Le Royaume a fourni d’énormes progrès en matière d’e-gouvernance, selon le dernier rapport de l’Organisation des Nations unies (ONU), « E-Gouvernement Survey 2016 ».

Selon le rapport, le Maroc se hisse à la 85e place sur 193 pays étudiés à l’échelle mondiale. A l’échelle africaine, le Royaume se classe à la 4e place du classement juste devant les Seychelles et derrière l’Afrique du Sud et la Tunisie.

En revanche,  l’Ile Maurice se positionne en tête du classement. Au niveau mondial, le Royaume-Uni se hisse en première position, suivi du Japon et de l’Australie.

Notons que ce classement évalue le développement de la gouvernance en ligne dans les 193 États membres de l’Organisation des Nations Unies. Le classement global proposé (E-Governement Developement Index – EGDI) couvre trois indices clés : les services en ligne, les infrastructures de télécommunication et, enfin, le capital humain.