A LA UNECoronavirus

Effet prolongé du cocktail d’anticorps Regen-Cov contre le coronavirus

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a fait état lundi d’une « protection longue durée » contre le coronavirus de son cocktail d’anticorps Regen-Cov (casirivimab et imdevimab), développé par son partenaire américain Regeneron.

Une dose unique de 1200 mg du traitement réduit de 81,6% le risque de contamination au Covid-19 sur une période de deux à huit moins selon une étude de phase 3. Sur une période de huit mois, l’étude n’a comptabilisé aucune hospitalisation liée à ce virus, contre six dans le groupe ayant reçu un placebo.

« Ces résultats démontrent que Regen-Cov dispose du potentiel d’apporter une immunité à long terme contre les contaminations au Sars-Cov-2« , a indiqué Myron Cohen, directeur de l’Institut pour la santé et des maladies infectieuses de l’Université de Caroline du Nord, cité dans un communiqué de Regeneron.

→ Lire aussi : Covid-19: Une nouvelle vague fait craindre une montée en flèche des infections en Europe centrale

L’Agence américaine des médicaments (FDA) a octroyé en novembre 2020 une autorisation temporaire au Regen-Cov et a attribué en octobre 2021 une désignation d' »examen prioritaire ».

En février de cette année, Regeneron a reçu du principal comité consultatif de l’Agence européenne des médicaments, le CHMP, un avis positif pour son cocktail d’anticorps contre le Sars-Cov-2.

En juillet, la filiale locale Chugai avait décroché une homologation au Japon, pour le traitement de formes légères à modérées de Covid-19. Le Ronapreve a aussi été homologué début septembre dans l’archipel en administration préventive pour les personnes ayant été en contact avec des patients Covid déclarés.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page