Enfants et Covid-19: Quelques données scientifiques, médicales et épidémiologiques

enfants

Parallèlement aux efforts déployés dans tous les coins du monde pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, plusieurs études tentent de répondre à maintes questions relatives à la relation entre la Covid-19 et les enfants, la circulation du virus entre cette catégorie et l’impact de l’ouverture des écoles sur la propagation de cette pandémie au sein des communautés.

Dans ce sens, la MAP a approché le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, Dr Hamdi Tayeb pour un éclairage sur les données scientifiques, médicales et épidémiologiques les plus importantes et les plus récentes à ce sujet.

— Une étude américaine: les enfants sont moins touchés par la Covid-19

– Certaines études et le développement de la situation ont démontré que les enfants sont moins touchés par le nouveau coronavirus, d’autant que le risque de transmission de cette maladie par cette catégorie est minime. En général, les âgés de moins de 18 ans ne représentent que 5% du total des personnes contaminées.

– En Amérique, les enfants de moins de 18 ans représentent 22% de la société, alors que seulement 2% de ces jeunes sont hospitalisés à cause du nouveau coronavirus et moins de 0,1% sont décédés.


– En 6 mois, les États-Unis ont enregistré 13.000 décès d’enfants de moins de 18 ans en raison de toutes causes de décès confondues, dont 105 décès à cause de la grippe saisonnière, et seulement 45 cas dus à la Covid-19.

– Les enfants qui ont des cas graves de la Covid-19 sont principalement ceux qui souffraient déjà de maladies.

— Étude chinoise: les enfants n’ont pas d’immunité absolue contre Covid-19

– Une étude chinoise a démontré que 94% des enfants infectés ne présentaient aucun symptôme ou des symptômes légers. Cela ne signifie pas que les enfants disposent d’une immunité absolue contre la Covid-19. Des cas très sévères similaires à la maladie du syndrome de Kawasaki ont été enregistrés, avant qu’ils ne soient contrôlés par un traitement.


– Les enfants atteints de la Covid-19 et présentant des symptômes propagent la maladie, au même titre que les adultes. Pour les enfants asymptomatiques, “on sait pas s’ils transmettent la maladie et à quel degré”.

— Qu’en est-il de la transmission et de de la propagation du virus entre enfants ?

– Il existe plusieurs études confirmant que les enfants sont moins infectés par la Covid-19, mais il est difficile de considérer de tels résultats comme étant définitifs. Des résultats d’études spécialisées sont toujours attendues à la fin de l’année en cours.

— Les enfants transmettent-ils moins la maladie que les adultes ?


– Oui. Telle est la tendance générale des études disponibles à ce jour.

– Une étude américaine sur 145 enfants à Chicago a démontré que les enfants de moins de 5 ans ont une charge virale nasale 10 à 100 fois supérieure à celle des adultes. C’est une donnée qui conduit à s’interroger sur le degré d’infection de ces enfants. Toutefois, il ne s’agit pas forcément d’une relation proportionnelle, sachant que des études ont aussi fait savoir que cette catégorie n’est pas si éloignée du degré d’infection possible.

– Les enfants ne présentent souvent pas de symptômes ou simplement des symptômes légers, ce qui rend difficile le diagnostic de leur contamination.

– Des études ont démontré que le taux de contamination parmi les enfants à l’intérieur des écoles est minime.


– Si la distanciation sociale et l’hygiène sont respectées, les écoles ne peuvent pas faire l’objet de foyers épidémiologiques.

— Qu’en est-il des taux de contamination parmi les adolescents ?

– Des études ont démontré que les adolescents du lycée ont un taux d’infection de 38%, proche du taux d’infection de leurs enseignants 43% et loin de celui de leurs parents de 11% et de leurs frères et sœurs de 10%. Autrement dit, le risque de contamination est plus élevé à l’école qu’à la maison.

– Des études ont démontré que la réouverture des écoles après leur fermeture durant le printemps dernier n’a pas provoqué la propagation du virus au sein des communautés.


– Une étude menée en Corée du Sud a démontré que les enfants de 10 à 19 ans transmettent la maladie tout comme les adultes, alors que les enfants de moins de 9 ans la transmettent moins.

– Dans une colonie de vacances en France, un enfant atteint de la Covid-19 a contacté 172 personnes, dont des adultes et des enfants. Le virus n’a été transmis à personne d’entre eux.

– Dans une colonie de vacances en faveur de 600 enfants et adolescents dans l’état de Géorgie, aux États-Unis, un enfant atteint de la Covid-19 a été découvert, alors que les participants ne portaient pas de masques. Après avoir examiné seulement 58% des participants, il a été constaté que plus de la moitié étaient infectés par le virus. Principalement des symptômes légers, mais des études sont toujours en cours pour comprendre ce qui s’est passé.

– Il n’y a pas de réponses scientifiques précises sur les raisons pour lesquelles les enfants sont moins atteints par le virus.


– Il n’y a que des théories sur la possibilité pour les enfants d’acquérir une immunité mutuelle entre la Covid-19 et d’autres virus dont les symptômes sont légers ou la possibilité que les enfants n’aient pas de récepteurs de nouveau coronavirus dans leurs cellules corporelles, contrairement aux adultes.