Espagne : plus de 3,6 millions de tests PCR depuis le début de la pandémie

tests PCR

L’Espagne, l’un des pays les plus endeuillés par le Covid-19, a réalisé plus de 3,64 millions de tests PCR depuis le début de la pandémie, selon des chiffres fournis par le ministère de la Santé.

Entre le 26 juin et le 2 juillet, les Communautés autonomes ont effectué 200.986 tests PCR, ce qui représente une augmentation de 6% pour atteindre un taux de 77,38 tests PCR pour 1.000 habitants, précise le ministère.

En outre, les Communautés autonomes ont également déclaré un total de 1.993.931 tests rapides de dépistage des anticorps, dont 50.252 entre le 26 juin et le 2 juillet, soit un taux de 42,33 pour 1.000 habitants et une augmentation de 3% par rapport à la semaine précédente.

Du 26 juin au 2 juillet, 53.643 tests sérologiques ont été réalisés, ce qui constitue un taux de 1,14 pour 1.000 habitants.

Selon le ministère espagnol de la Santé, depuis le début de la pandémie un total de 5.734.599 tests ont été effectués (PCR, tests rapides et tests sérologiques).


Près de 2,4 millions d’Espagnols (5,2% de la population) auraient développé des anticorps liés à une contamination au nouveau coronavirus (Covid-19), selon les résultats d’une étude de séroprévalence du ministère de la Santé.

Après plus de trois mois de confinement des plus sévères, l’Espagne a levé l’état d’alerte le 21 juin. Toutefois, la Catalogne et la Galice ont annoncé ce week-end le reconfinement localisé d’environ 270.000 personnes après l’apparition de nouveaux foyers de contamination.