Espagne: un réseau de passeurs de migrants algériens démantelé, 11 arrestations

migrants

La Garde civile espagnole a annoncé, jeudi, avoir arrêté 11 membres présumés d’une organisation qui introduisait clandestinement, par voie maritime, en Espagne des migrants en provenance d’Algérie.

Le réseau, installé à Oran (nord-est de l’Algérie) et dans la province d’Almería (sud), a fait entrer, en seulement deux jours, en Espagne 126 migrants algériens, dont des mineurs, des femmes enceintes et une personne en situation de handicap, a précisé la même source dans un communiqué.

Les individus arrêtés à Almeria seront poursuivis pour des délits d’appartenance à une organisation criminelle et de traite des êtres humains. L’organisation criminelle de passeurs algériens utilisait des embarcations de fortune pour faire passer des migrants entre Oran et Almeria, en échange d’une contrepartie financière.

Une fois arrivés sur les côtes d’Almeria, les migrants étaient accueillis par les trafiquants qui se chargeaient de leur transfert vers d’autres villes espagnoles, ou même vers des pays européens.

Cette opération s’est soldée aussi par la saisie de 9 embarcations, dont 4 ont été interceptées en haute mer, a conclu le communiqué.