A LA UNECulture

Essaouira sur les listes du patrimoine mondial, « un contrat de copropriété et de coresponsabilité pour les Souiris »

Les différentes distinctions accumulées par Essaouira sur les listes du patrimoine mondial constituent « un contrat de copropriété et de coresponsabilité pour les Souiris« , a déclaré, lundi, le Conseiller de Sa Majesté le Roi et président-fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, M. André Azoulay.

S’exprimant en ouverture d’un atelier organisé conjointement par le Bureau de l’UNESCO pour le Maghreb et l’Association Essaouira-Mogador, sous le thème « La sauvegarde du patrimoine urbain au Maghreb, intégration de la culture, du patrimoine et de l’histoire dans les stratégies de développement local« , M. Azoulay a insisté sur le fait que ces distinctions ne devaient pas être considérées comme des « brevets de bonne conduite » mais comme un « contrat de responsabilité partagée ».

« Nous sommes à la fois copropriétaires et coresponsables de ce patrimoine d’exception« , a-t-il dit, appelant à une plus grande appropriation et un engagement plus fort de l’ensemble des parties-prenantes impliquées dans sa préservation et sa valorisation.

→ Lire aussi : Les derniers vestiges de l’industrie sucrière dans le Monde se trouvent à Essaouira

Soulignant que la culture et le patrimoine « étaient au cœur du réacteur de la renaissance d’Essaouira, de son ambition et de son ADN« , le Conseiller de SM le Roi a précisé que les récentes découvertes de Jbel Ighoud et de la Grotte de Bizmoune constituent « des ambitions à satisfaire à venir, avec en perspective sur le moyen et long terme la centralité du Maroc et de la place d’Essaouira dans la relecture à venir de l’histoire la plus profonde et la plus ancienne de l’humanité« .

Et M. Azoulay d’enchaîner qu’en tant que « ville ouverte à tous les horizons et à tous les vents, Essaouira a su préserver son sens du vivre-ensemble qui ne relève pas d’une posture convenue et de la seule rhétorique mais incarne le quotidien le plus consensuel de la vie de la société souirie« .

Ces valeurs sont « la boussole qui permettra à Essaouira d’avancer sans perdre le cap« , a-t-il conclu.

(Avec MAP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page