ban600

Etats-Unis: Donald Trump écarte la possibilité d’un nouveau shutdown

Etats-Unis: Donald Trump écarte la possibilité d’un nouveau shutdown

Le président américain Donald Trump a affirmé mardi qu'il ne s'attendait pas à un nouveau shutdown après que le groupe de négociateurs démocrates et républicains eut annoncé lundi soir être parvenu à un accord sur le financement de la sécurité à la frontière.

"Je ne pense pas qu'il y aura un nouveau shutdown", a déclaré à la presse le président américain à l'occasion d'une réunion avec son cabinet à la Maison Blanche, tempérant que si "shutdown il devait y avoir, ce sera la faute des Démocrates".

Réagissant à l'annonce du plan bipartisan censé éviter une nouvelle fermeture du gouvernement fédéral vendredi, M. Trump n'a pas précisé s'il comptait signer cette législation qui prévoit, selon la presse US, 1,3 milliard de dollars pour le financement de 88 km de barrière à la frontière avec le Mexique, loin des 5,7 milliards réclamés par le président américain.

→ Lire aussi : L’économie américaine a perdu 11 milliards de dollars lors du shutdown

"Je n'en suis pas satisfait, ce n'est pas suffisant, ça ne fait pas l'affaire", a indiqué le Locataire de la Maison Blanche, faisant savoir qu'il comptait "y ajouter des choses" sans donner plus de précisions.

De son côté, le leader de la minorité démocrate au Sénat, et l'un des principaux opposants au mur à la frontière mexicaine, Chuck Schumer, a souligné que "des mois de politique de shutdown doivent prendre fin" avec cet accord. "Nous avons désormais une proposition bipartisane pour accomplir nos objectifs consistant en une meilleure sécurité aux frontières et à éviter un nouveau shutdown insensé", a-t-il dit, ajoutant qu'il ignorait les détails du deal, mais que "les paramètres semblent bons".

L'accord a été annoncé lundi soir par un groupe de congressmen, notamment le sénateur républicain Richard Shelby et la représentante démocrate Nita Lowey, à l'issue d'une réunion à huis clos tenue au siège du Congrès US.

Les pourparlers avaient pris fin ce week-end à cause des exigences des démocrates de limiter les détentions d'immigrants par les autorités fédérales, mais les législateurs ont apparemment surmonté cette impasse lundi soir.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :