AccueilA LA UNEEtats-Unis: Trump n’acceptera que 18.000 réfugiés dans son pays en 2020
réfugiés

Etats-Unis: Trump n’acceptera que 18.000 réfugiés dans son pays en 2020

Le président américain Donald Trump a approuvé un plan visant à ramener à 18.000 le nombre maximal de réfugiés admis aux Etats-Unis durant l’exercice financier 2020, soit le niveau le plus bas jamais enregistré depuis le début de ce programme, il y a plus de 30 ans.

“Au cœur de la politique étrangère de l’administration Trump réside un engagement à prendre des décisions basées sur la réalité, pas des souhaits, et de mener à des résultats optimaux basés sur des faits concrets”, a indiqué le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, dans une déclaration samedi.

“La détermination de cette année en matière d’admission de réfugiés est à la hauteur de cet engagement, même si nous maintenons notre engagement de longue date d’aider les populations vulnérables et notre leadership en tant que nation la plus généreuse du monde”, a-t-il ajouté.

Le plan, qui a été annoncé à la fin du mois de septembre, a attiré l’attention des législateurs démocrates, y compris des gouverneurs qui ont déclaré qu’ils continueraient d’accueillir les réfugiés dans leurs États malgré la forte réduction.

Parmi ces derniers, la gouverneure démocrate de l’Oregon, Kate Brown, a déclaré le mois dernier que son État était un “État sanctuaire” et qu’il continuerait à “se tenir aux côtés des réfugiés” à la lumière de l’ordre exécutif rendu par l’administration Trump, qui permet aux États de refuser des réfugiés.

“Ce sont des personnes qui ne peuvent pas rentrer chez elles parce qu’elles craignent pour leur vie et leur famille. Et pour aggraver les choses, l’administration Trump veut réduire le nombre de réfugiés que notre pays accueillera cette année à 18.000, le plus bas de tous les temps”, avait-t-elle ajouté.

Selon le New York Times, dans le cadre de la nouvelle décision prise par l’administration Trump, seules 5.000 personnes souhaitant fuir leur pays d’origine par peur d’être persécutées en raison de leur religion seront admises aux États-Unis dans le cadre du programme relatif aux réfugiés.

Moins de 2.000 personnes d’Amérique centrale seraient admises dans le cadre du programme, ainsi que 4.000 Irakiens qui ont aidé l’armée américaine pendant la guerre en Irak, selon la même source.

Le nouveau plafond pour les réfugiés irakiens serait inférieur à la moitié des 9.829 personnes admises sous l’administration Obama au cours de l’exercice 2014. Seule une fraction de ce nombre a été admise sous l’administration Trump au cours de l’exercice 2019, qui aurait vu seulement 153 réfugiés étiquetés haute priorité admis dans le pays alors.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :