A LA UNEMaroc

Evénements d’Al-Hoceima :‎ Les détenus transférés à d’autres établissements suite à des comportements contraires aux lois ‎

Les détenus dans le cadre des événements d’Al-Hoceima ont été transférés à d’autres ‎établissements en raison de leurs comportements contraires à la loi, a déclaré la Délégation ‎générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).‎

Il s’agit, explique ainsi la DGAPR, d'”abus d’utilisation du service téléphone fixe pour passer des ‎appels qui ne servent pas à la préservation des liens familiaux et sociaux”. Ces communications ‎précise la Délégation sont devenues un moyen d’enregistrement et de diffusion de posts et ‎d’échange de messages codés avec leurs proches. ‎

En outre, et à l’instigation du père de l’un d’entre eux, les détenus sont allés jusqu’à réclamer des ‎droits qui n’ont aucun rapport avec les conditions de détention, faisant ainsi fi des règlementations ‎juridiques et organiques en vigueur dans les établissements pénitentiaires, ajoute la DGAPR.‎

Lesdits prisonniers ont également refusé d’obéir aux ordres de l’Administration, indique la ‎Délégation, ajoutant que les individus concernés ont ignoré les avertissements et les mises en ‎garde répétitifs de celle-ci, n’ont montré aucun respect aux institutions de l’Etat et ont menacé ‎d’entamer une grève de la faim collective.‎

Partant de sa responsabilité de préserver la sécurité des établissements pénitentiaires et de ses ‎pensionnaires, et de prendre toutes les mesures nécessaires à cet effet, l’Administration a décidé ‎de transférer ces détenus vers d’autres établissements afin de mettre fin à ces comportements ‎irrespectueux et à ces infractions dangereuses, souligne la DGAPR, qui conclut que les ‎administrations des établissements pénitentiaires ayant accueilli ces détenus leur permettront de ‎communiquer avec leurs proches afin de les informer de leurs lieus de transfert.‎

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page