Examen du renforcement de la coopération parlementaire entre le Maroc et la Turquie

Le renforcement de la coopération entre les institutions législatives du Maroc et de la Turquie a été au centre d’entretiens, jeudi à Rabat, entre le président de la Commission des affaires étrangères, de la défense, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l’étranger, Mehdi Bensaid, et une délégation parlementaire turque conduite par le président du Groupe turc de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la méditerranée (UpM), Ali Ercoskun.

Dans une déclaration à la MAP au terme de cette rencontre, M. Bensaid a indiqué que les entretiens ont porté notamment sur la question du renforcement des relations parlementaires entre les deux pays, appelant à consolider la coopération dans ce domaine.

Les parlementaires marocains et turcs participent à plusieurs rencontres internationales organisées par des institutions internationales comme le Conseil de l’Europe et jouent un rôle important en la matière, a-t-il ajouté, mettant l’accent sur l’importance de tirer profit de cette coopération pour renforcer la coordination dans les rencontres internationales en vue de défendre les causes justes.

La rencontre avec M. Ercoskun a été également l’occasion pour évoquer la situation en Turquie après la tentative échouée du coup d’Etat, a relevé M. Bensaid.


Dans ce contexte, il a assuré que le Maroc a été parmi les premiers pays à condamner cette tentative et à exprimer son soutien aux institutions turques, ajoutant que la délégation parlementaire a exprimé sa considération pour cette position.

De son côté, le parlementaire turc, Fevzi Sanverdi, a plaidé, dans une déclaration similaire, pour la mise en place d’un plan d’action parlementaire commun et continu entre les parlementaires des deux pays, saluant la stabilité dont jouit le Maroc et la position du Royaume vis-à-vis les différentes questions concernant la région.

M. Ercoskun préside une délégation parlementaire de la Grande Assemblée Nationale de Turquie, actuellement en visite de travail de 3 jours au Maroc, comprenant des députés de la majorité et de l’opposition.