A LA UNESociété

Explosion à Beyrouth: Manifestation après la nouvelle suspension de l’enquête

Des centaines de Libanais ont manifesté, mercredi devant le Palais de justice, pour dénoncer la suspension, une nouvelle fois, de l’enquête sur l’explosion au port de Beyrouth, ont rapporté des médias.

Les manifestants, dont plusieurs proches des victimes, ont pu pénétrer à l’intérieur du palais de justice, qui abrite le bureau du juge chargé de l’affaire, M. Bitar, et y ont accroché une grande pancarte arborant les photos des victimes, avec la mention « Vous ne nous tuerez pas deux fois« .

Les protestataires ont déploré les « pressions et les menaces exercées » sur le juge Bitar. « L’affaire est plus grande que (celle) d’un juge. L’affaire est (une quête) de vérité« , a-t-on écrit sur une des pancartes. « Le peuple protège la justice« , indique une autre.

→ Lire aussi : Liban : suspension de l’enquête sur l’explosion au port de Beyrouth

Lundi, le juge Tareq Bitar, a dû suspendre son investigation après une plainte déposée contre lui par un ex-ministre, qui réclame son dessaisissement.

En février, son prédécesseur, Fadi Sawan, avait déjà été écarté de l’affaire.

L’explosion survenue le 4 août 2020, et imputée au stockage sans mesures de précaution d’énormes quantités de nitrate d’ammonium, a fait au moins 214 morts, plus de 6.500 blessés et dévasté des quartiers entiers de la capitale.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page