Explosion dans une clinique à Téhéran: quatre personnes interrogées

Explosion

La police iranienne interroge quatre personnes mercredi, dans le cadre d’une enquête sur une explosion puissante ayant visé mardi soir une clinique de Téhéran faisant 19 morts, rapporte le site officiel de la télévision d’État.

“La police interroge quatre personnes et enquête sur elles”, écrit Iribnews, le site internet de l’audiovisuel public, citant le général Hamid Hadavand, adjoint au chef de la police de la capitale.

Parmi ces personnes figurent le directeur général de la clinique Athar Sina et trois autres responsables de ce centre de santé du nord de la capitale.

Le général Hossein Rahimi, chef de la police de Téhéran, a nié que l’accident ait pu être causé par un “sabotage”, “ce sont des rumeurs, le drame était le résultat d’un feu (s’étant déclaré) dans ce centre privé de santé”, a-t-il assuré.

Cité par l’agence officielle Irna, le vice-ministre de la Santé Iraj Harirchi a nié des rumeurs ayant circulé sur les réseaux sociaux sur “la présence de matières radioactives” dans le bâtiment.