Fausse alerte sur l’existence d’une matière suspecte au village de la COP22

Fausse alerte sur l’existence d’une matière suspecte au village de la COP22

Les autorités locales de la wilaya de Marrakech ont indiqué avoir été alertées, mardi vers 20h00, par les responsables des Nations Unies au village de la COP22 lors d'une opération d'examen au scanner de plusieurs chaises, de l’existence d’une matière suspecte sur une chaise. 

Aussitôt informées, les équipes de sûreté compétentes relevant de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), déployées sur les lieux et équipées de moyens techniques et logistiques sophistiqués, sont intervenues pour détecter cette matière suspecte. Les investigations menées en présence des responsables onusiens ont révélé que la matière en question ne représente pas de danger.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :