Femmes de la presse : femmes de tous les défis

Femmes de la presse : femmes de tous les défis

On a souvent pensé que « femmes et journa­lisme » ne vont pas de pair surtout que dans ce mé­tier, on a toujours valorisé des traits de caractère qui ont été, traditionnellement, associés aux hommes, notamment l’es­prit combatif, la pugnacité et le fait de travailler sans avoir un horaire fixe et précis. D’où l’étiquette qu’on colle aux femmes journalistes en les ca­tégorisant ou les cantonnant à certains sujets qui sont perçus comme spécifiques à la gent féminine (santé, beauté, bien-être ...)

Or aujourd’hui, à l’heure où la presse traverse une crise sans précédent, beaucoup plus morale et éthique qu’autre chose, et où l’indépendance des journalistes est souvent remise en cause, des femmes libres, engagées et profondé­ment attachées à leur métier, ont marqué leur profession, à travers le temps et l’espace, par leur travail dévoué, dans un souci de justesse et d’élégance.

Au-delà des clichés qui pèsent encore sur le 4e pouvoir, ces femmes journalistes sont de plus en plus nombreuses, souvent en première ligne sur le ter­rain mais occupent, malheu­reusement, moins de postes de direction stratégique dans les médias. En effet, le « plafond de verre », cette barrière invi­sible qui bloque l’avancement, joue à fond dans le journa­lisme. Mais la voix forte et la plume acerbe de femmes de la trempe de Hasna Daoudi, Nar­jis Rerhaye et Fathia El Aouni -et bien d’autres fort heureu­sement- qui suscitent l’admi­ration, ont ouvert de nouvelles voies dans ce monde difficile et complexe.

Conscientes que leur métier leur confère un grand pouvoir, celui de la parole publiée ou diffusée à grande échelle, elles s’activent à l’aiguiser et à la ci­bler, persuadées qu’elle pour­ra déclencher des changements pour que règnent l’égalité et la justice.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :