AccueilA LA UNEFinale de la CAN: dispositifs de sécurité spéciaux dans plusieurs villes de France
CAN

Finale de la CAN: dispositifs de sécurité spéciaux dans plusieurs villes de France

Des dispositifs de sécurité spéciaux seront mis en place vendredi en France à Paris, Marseille et Lyon lors de la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) entre l’Algérie et le Sénégal pour éviter les troubles à l’ordre public.

Quelque 2.500 membres des forces de l’ordre seront notamment mobilisés dans la zone des Champs-Elysées, dans la capitale française.

Près de 300 personnes avaient été interpellées dans la nuit de dimanche à lundi dans l’ensemble de la France lors d’incidents en marge des célébrations de milliers de supporters de l’équipe de football d’Algérie, après la qualification des Fennecs pour la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

La liesse avait parfois cédé la place à des heurts avec les forces de l’ordre, qui s’étaient poursuivis jusque tard dans la nuit, à Paris, à Lyon (centre-est) et Marseille (sud-est), port méditerranéen qui abrite une importante communauté d’Algériens et de Franco-Algériens.

Dans le quartier des Champs-Elysées à Paris mais aussi à Marseille, des dispositifs de sécurité d’ampleur, semblables à ceux des célébrations de la Fête nationale française du 14 juillet, seront mis en place vendredi pour la finale, ont précisé les préfectures de police de Paris et des Bouches-du-Rhône (sud-est).

→ Lire aussi : CAN-2019: Le Nigeria décroche la 3ème place aux dépens de la Tunisie (1-0)

La finale de la CAN se jouera au Caire.

Lors de la victoire de l’Algérie en quart de finale “le 11 juillet, il y avait 650 policiers et gendarmes, nous avons rehaussé notre niveau de mobilisation le 14 juillet en passant à 2.500. C’est le même chiffre que nous aurons vendredi soir”, a expliqué le préfet de police de Paris, Didier Lallement, lors d’une conférence de presse mercredi.

“Cette manifestation de joie doit rester ce qu’elle est, une manifestation de joie”, a souligné le préfet.

Des effectifs supplémentaires seront déployés dans d’autres quartiers de Paris, comme à Barbès, et en Seine-Saint-Denis (région parisienne), où vivent nombre de familles issues de l’immigration.

Afin de prévenir tout risque de blessure, le préfet de police de Marseille (sud-est) a aussi pris deux arrêtés visant à interdire la vente et l’usage de pétards et pièces d’artifices, ainsi que la vente au détail et le transport de produits combustibles ou corrosifs, de carburants et de gaz inflammable, de vendredi matin à dimanche matin.

Après les incidents à Lyon (est) lors des précédents matches de l’Algérie, les autorités ont décidé d’interdire notamment usage de pétards et consommation d’alcool dans la rue. La vente d’alcool à emporter, la détention ou le transport de carburant dans des récipients et l’utilisation de feux d’artifice sur la voie publique seront également proscrites.

Avec AFP

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :