Forbes dresse sa liste des 100 femmes les plus puissantes du monde en 2020

Forbes

Le magazine américain Forbes a dressé sa liste des “100 femmes les plus puissantes du monde”, avec en tête, pour la dixième année de suite, la chancelière allemande Angela Merkel alors que la vice-présidente élue américaine Kamala Harris se classe troisième.

Cette 17ème édition “reconnait les pionnières qui dirigent habilement les pays, les électeurs et les communautés à travers l’une des périodes les plus tumultueuses de l’histoire moderne”, indique le magazine dans un communiqué. “La liste des 100 femmes les plus influentes au monde met en lumière les femmes leaders, entrepreneurs et PDG qui mettent à profit leur pouvoir et leurs ressources pour avoir un impact durable dans le monde”, ajoute la même source.

Dans le top trois derrière Merkel, dont c’est la 15ème apparition dans cette liste, figurent Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, et Kamala Harris, à la fois première femme élue au poste de vice-présidente des Etats-Unis et première personne noire et d’origine asiatique à occuper cette fonction.

“Dans tous les rouages du pouvoir, les leaders sur la liste de cette année des 100 femmes les plus puissantes du monde se dressent pour relever les défis sans précédent de 2020”, a déclaré Moira Forbes, vice-présidente exécutive de Forbes et éditrice de “Forbes Women”. Elle a ajouté qu'”alors que le Covid-19 a mis en péril les avancées durement obtenues en matière d’équité entre les sexes, les candidats de cette année trouvent des solutions à des problèmes de longue date qui nécessitent une action urgente pour nous faire tous avancer”.

Dans le classement de cette année, la Reine Elizabeth est à la 46ème position, la Première ministre de la Nouvelle Zélande, Jacinda Ardern, à la 32ème place, son homologue du Bangladesh Sheikh Hasina Wajed au 39ème rang et la présidente de l’Éthiopie, Sahle-Work Zewde est classée 96ème.


( Avec MAP )