A LA UNECoronavirus

France/Covid : des mesures supplémentaires vont être prises face à “une épidémie de variants”

Face à la dégradation de la situation épidémique, des mesures supplémentaires vont être prises en Île-de-France et Hauts-de-France, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

“La situation épidémique se dégrade. Les trois quarts des départements ont des taux d’incidence en hausse. Il s’agit presque d’une nouvelle épidémie” vu les variants du virus, a déclaré le porte-parole à l’issue du Conseil des ministres.

Face à cette situation, le gouvernement va prendre des mesures supplémentaires dans les territoires les plus touchés, qui seront annoncées jeudi à 18 heures pour “une application dès ce week-end”, a-t-il annoncé.

Ces mesures, qui devraient concerner l’Ile-de-France et les Hauts-de-France, pourront aller “jusqu’à un confinement”, a précisé Gabriel Attal.

D’ici là, “des concertations seront menées dans les régions Ile-de-France et Hauts-de-France et dans les départements contigus à ces régions, pour recueillir l’avis des élus sur les mesures envisagées”, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran tiendront une conférence de presse jeudi à 18 heures (HL), pour préciser le détail des mesures, selon les médias du pays.

Tous les clignotants sont dans le rouge en Ile-de-France, région la plus peuplée de France avec 12 millions d’habitants, considérée comme le poumon économique du pays.

Selon des chiffres officiels, le taux d’incidence a de nouveau grimpé à 418 nouveaux cas de contamination pour 100.000 habitants sur les sept derniers jours dans la région parisienne, bien au-dessus du seuil dit d'”alerte maximale” des autorités sanitaires (250).

Sous pression, les hôpitaux d’Ile-de-France ont décidé de déprogrammer près de la moitié de leurs opérations non urgentes, et les évacuations sanitaires aéroportées de malades vers des régions moins impactées, commencées le week-end dernier, doivent se poursuivre durant cette semaine.

Dans toute la France, la pression de l’épidémie de Covid-19 sur les services de réanimation a continué à augmenter mardi, avec plus de 400 nouvelles admissions en 24 heures, tandis que près de 30.000 nouvelles contaminations ont été enregistrées, selon Santé Publique France.

Au total, 4.239 malades infectés par le coronavirus étaient en réanimation dans les hôpitaux français au plus haut depuis la fin novembre 2020, alors que 320 nouveaux décès ont été enregistrés à l’hôpital en 24 heures, et 94 dans les Ehpad et établissements médico-sociaux (EMS) depuis la dernière actualisation, mercredi.

Depuis son apparition en France il y a un an, l’épidémie de coronavirus a causé la mort de 91.170 personnes dont 65.765 sont décédées à l’hôpital et 25.405 dans les établissements pour personnes âgées.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page