France : Le parti présidentiel perd la majorité absolue à l’Assemblée nationale

l’Assemblée nationale

Le parti présidentiel (LREM), a perdu de justesse la majorité absolue à l’Assemblée nationale, après la création d’un neuvième groupe politique officialisée mardi à l’Assemblée nationale française.

Baptisé “Ecologie Démocratie Solidarité”, ce nouveau groupe composé de 17 députés est “indépendant”, “ni dans la majorité, ni dans l’opposition”, selon une déclaration politique des députés qui en font partie et dans laquelle ils ont acté une rupture récente ou plus ancienne avec LREM (La République en Marche).

Le nouveau groupe entend, selon ses membres, contribuer à “une ambition forte de transformation sociale et écologique”, affirmant qu'”après le Covid-19, plus rien ne doit être comme avant”.

Selon les médias du pays, avec la création de ce neuvième groupe, le parti LREM, qui perd sept de ses membres ou apparentés, tombe à 288 députés, « juste sous le seuil de la majorité absolue (289 sièges) qu’il détenait jusqu’alors à lui seul ». Mais il peut toutefois récupérer “rapidement” la majorité au Palais Bourbon, en comptant sur les 46 élus du MoDem (Le Mouvement démocrate-Centre) et la dizaine d’Agir (Droite), deux partis alliés de LREM.

Chambre basse du Parlement français, l’Assemblé nationale, élue au suffrage universel direct, détient davantage de pouvoirs que la chambre haute, le Sénat, dont les membres sont élus par un scrutin indirect.