ban600

France : un mort et 15 blessés au passage de la tempête “Eleanor”

France : un mort et 15 blessés au passage de la tempête “Eleanor”

La tempête "Eleanor", qui continue de balayer la France d'Ouest en Est, a provoqué de nombreux dégâts et causé plusieurs accidents, faisant un mort et 15 blessés, dont 4 graves.

Accompagnée de vents violents atteignant jusqu'à 160 km/h et de bourrasques de pluie, "Eleanor" a notamment coûté la vie à un jeune homme de 21 ans écrasé par un arbre qui a cédé sous la violence des vents dans le domaine skiable de Morillon, en Haute-Savoie (nord), ont rapporté des médias citant les services de secours.

Arrivée d'Irlande du Nord, cette tempête a également perturbé la circulation sur les routes nationales et départementales ainsi que le trafic ferroviaire et aérien. A l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle, 60 pc des vols ont été retardés au départ entre 07H15 et 09H00 et un tiers à l'arrivée.

"Pour Paris et Roissy, il faut remonter à 2010, à la fameuse tempête Xynthia, pour avoir des valeurs aussi fortes (...) Ca fait huit ans qu'on n'a pas eu des rafales aussi fortes en Ile-de-France", a souligné Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo-France.

Plus de 220.000 foyers ont été également privés d'électricité dans plusieurs régions de l'Hexagone, notamment dans le nord. 49 départements ont été aussi placés en vigilance orange (renforcée).

De même, des mesures de prévention ont été décrétées notamment dans la capitale française dont la fermeture au public de certains lieux à risque, parmi lesquels la Tour Eiffel, les parcs et les jardins. Les sorties en forêt, surtout pour les amateurs de jogging, ont été également fortement déconseillées en raison de potentielles chutes d'arbres.

La circulation de campings-cars, de véhicules tractant une caravane, de poids-lourds à vide, de motos et des piétons a été aussi interdite sur des ouvrages particulièrement exposés comme les ponts.

"Eleanor" continue de poursuivre sa route vers la Corse où des rafales de vent allant jusqu'à 200 km/h sont attendues.

Il s'agit de la quatrième tempête à toucher le pays depuis début décembre, après "Ana", "Bruno" et, en début de semaine encore, "Carmen".

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :