G20: La France appelle à prolonger le moratoire sur la dette des pays les plus pauvres

France

La France a appelé, vendredi, à prolonger le moratoire sur la dette des pays les plus pauvres, confrontés aux conséquences économiques de la pandémie de Covid-19.

La France va demander lors de la réunion virtuelle du G20 samedi, de prolonger en 2021 ce moratoire, a indiqué le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire.

“La crise économique perdurera en 2021 partout dans le monde. La France appelle les pays du G20 à prolonger le moratoire sur le service de la dette pour donner aux pays les plus pauvres les moyens de la surmonter”, a indiqué Bruno Le Maire dans une déclaration écrite relayée par les médias locaux.

Le G20 avait décidé, la mi-avril de suspendre jusqu’à la fin de 2020 les remboursements de la dette des pays les plus pauvres, confrontés à une fuite de capitaux et des chutes de recettes fiscales en raison de la pandémie.

Mais cette initiative avait été déclinée par les 22 pays du Club de Paris ainsi que par quelques créanciers émergents comme la Chine, l’Inde, l’Arabie saoudite, la Turquie et l’Afrique du Sud.


A fin juin, 18 pays avaient bénéficié d’une suspension du paiement de leurs intérêts, à hauteur de 1,3 milliard de dollars, sur 32 pays ayant effectué la démarche auprès du Club de Paris.