A LA UNEAutomobile

General Motors suspend la production dans plusieurs usines en raison de la pénurie des semi-conducteurs

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) a annoncé jeudi qu’il compte suspendre la production dans plusieurs usines nord-américaines et prolonger les fermetures de certaines autres, en raison de la pénurie mondiale de puces électroniques qui plombe les perspectives de reprise de l’industrie automobile cette année.

GM a indiqué que trois usines auparavant non touchées par la pénurie de puces seraient inactives ou verraient leur production réduite pendant une ou deux semaines, y compris une usine au Tennessee et une autre dans le Michigan qui fabriquent des véhicules utilitaires sport de taille moyenne, notamment les modèles Chevrolet Traverse et les Cadillac XT5 et XT6.

Le constructeur américain prolongera également les fermetures d’une usine de la région de Kansas City et d’une usine en Ontario, dans le Canada jusqu’au 10 mai. Les deux installations sont fermées depuis février, alors que GM privilégie la fabrication des grosses camionnettes et des véhicules tout terrain, qui représentent le plus gros de ses profits.

GM a toutefois dit qu’il reprendrait la production le 12 avril dans une usine du Missouri qui fabrique des camionnettes de taille moyenne, alors que cette installation tournait à rythme réduit pendant deux semaines en raison de la pénurie des semi-conducteurs.

Depuis la fin de l’année dernière, les constructeurs automobiles sont aux prises avec une pénurie mondiale de puces semi-conductrices, utilisées largement dans les différentes composantes électroniques des véhicules.

Engendrée par les perturbations liées à la pandémie de Covid-19, la pénurie risque de durer encore plusieurs mois, selon les opérateurs du secteur.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page