« Gilets jaunes » : près de 1800 condamnations prononcées par la justice depuis le début du mouvement

« Gilets jaunes » : près de 1800 condamnations prononcées par la justice depuis le début du mouvement

Près de 1800 condamnations en lien avec le mouvement des "gilets jaunes" ont été prononcées par la justice depuis le début du mouvement, a annoncé mardi le Premier ministre français Edouard Philippe, devant l'Assemblée nationale.

"Depuis le début de ces événements, 1796 condamnations ont été prononcées par la justice et 1422 personnes sont encore en attente de jugement", a indiqué le chef du gouvernement lors de la séance des questions au gouvernement.

En outre "plus de 1300 comparutions immédiates ont été organisées et 316 personnes ont été placées sous mandat de dépôt", a-t-il ajouté.

→ Lire aussi : « Gilets jaunes » : Près de 59.000 manifestants dans toute la France

Mouvement apolitique né sur les réseaux sociaux, les «Gilets jaunes» mènent depuis plus de deux mois une mobilisation inédite sous forme de rassemblements et de manifestations, parfois émaillés de tension et de violence.

Le 7 janvier dernier, au lendemain des violences enregistrées lors d'une mobilisation des «Gilets jaunes», Edouard Philippe avait annoncé l'intention de son gouvernement de durcir les sanctions contre «les casseurs» et les manifestations non déclarées et de renforcer le dispositif de sécurité.

Il avait également fait état de plus de 1.000 condamnations et 5.600 gardes à vue, depuis le début des mobilisations le 17 novembre dernier.

Mardi dernier, les députés français ont adopté en première lecture une controversée proposition de loi «anti-casseurs» présentée par le gouvernement. Cette loi vise notamment à prévenir les violences lors des manifestations et à durcir les sanctions contre les casseurs.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :