Hong Kong: Trump impose des sanctions contre la Chine

sanctions

Le président américain Donald Trump a signé mardi une loi imposant des sanctions obligatoires aux entreprises et aux particuliers qui aident la Chine à restreindre l’autonomie de Hong Kong.

Dans une conférence de presse dans les jardins de la Maison Blanche, le président Trump a également annoncé qu’il avait signé un décret déclarant que les États-Unis traiteraient Hong Kong de la même façon que la Chine continentale, expliquant qu’il avait pris ces mesures pour “tenir la Chine responsable de ses actions oppressives contre le peuple de Hong Kong”.

La législation signée par M. Trump, officiellement connue sous le nom de Hong Kong Autonomy Act, a été parrainée par les sénateurs Chris Van Hollen et Pat Toomey et approuvée par la Chambre et le Sénat au début du mois.

“Cette loi donne à mon administration de nouveaux outils puissants pour tenir responsables les individus et les entités impliqués dans l’extinction de la liberté de Hong Kong”, a déclaré le locataire de la Maison Blanche.

Le président a profité de ses remarques mardi pour critiquer sévèrement la Chine pour sa gestion du coronavirus, qui a contaminé plus de 3,4 millions d’Américains et tué plus de 136 000 personnes.


M. Trump a déclaré que Pékin aurait dû “arrêter” la propagation de la maladie aux États-Unis et s’est félicité de sa décision de restreindre les voyages aériens depuis la Chine en février, affirmant que cette décision avait sauvé “des millions” de vies.