Inondations en Thaïlande: un nouveau bilan fait état de 32 morts

Inondations

Les inondations qui sévissent au nord-est de la Thaïlande depuis fin août ont fait 23 morts et des dizaines de milliers de foyers sinistrés, indique un nouveau bilan fourni par les autorités locales.

Les inondations et crues provoquées par le passage de deux tempêtes tropicales, Podul et Kajiki, ainsi que par les pluies de mousson ont fait jusqu’à présent 32 morts et des milliers de personnes déplacées, indique l’Agence de gestion des catastrophes.

Ces pluies diluviennes ont provoqué des inondations, des crues soudaines ainsi que des coulées de boue. Des équipes de sauvetage appuyées par des soldats de l’armée ont évacué de nombreux habitants à bords de zodiacs.

→ Lire aussi : Inondations en Espagne: six morts, le Premier ministre se rend sur place

Selon le gouverneur d’Ubon Ratchathani, l’une des provinces les plus touchées au nord-est du pays, il faudrait trois semaines pour évacuer les eaux et rétablir la situation dans les districts sinistrés.


À Ubon Ratchathani, les districts de Muang et Warin Chamrap étaient sous les eaux depuis lundi lorsque la rivière Moon a débordé. De nombreuses personnes ont été contraintes de quitter leur domicile pour se réfugier dans des abris temporaires. Les autorités provinciales ont déclaré qu’il s’agit des pires inondations depuis 17 ans.

Selon l’agence de météo, même si la tempête tropicale Kajiki a quitté le pays, les fortes précipitations de la mousson continuent de sévir et risquent d’aggraver la situation dans des zones déjà sinistrées.

Ces intempéries interviennent après une sévère sécheresse qui a sévi dans le pays durant plusieurs mois, affectant le secteur agricole, notamment les rizières privées des programmes d’irrigation en raison de la forte baisse des retenues d’eau des barrages. Les inondations actuelles ont fini par submerger des dizaines de milliers de terres agricoles. Le gouvernement a ainsi annoncé des aides pour venir en aide aux agriculteurs affectés.