Irak: deux morts dans des affrontements à Bagdad

Irak
Irak

Deux manifestants ont été tués et une soixantaine d’autres blessés, lundi, lors d’affrontements avec les forces de l’ordre au centre de Bagdad, a annoncé une source de sécurité.

“Les événements d’aujourd’hui ont fait deux morts et une soixantaine de personnes ont été blessées”, a indiqué cette source, citée par les médias, faisant état de cas d’asphyxie par du gaz lacrymogène.

Ces affrontements ont éclaté aux premières heures de lundi dans plusieurs zones du centre de la capitale irakienne, précisément à la place Tahrir, et aussi la place Tayaran.

Par ailleurs, 14 officiers, dont un haut gradé de la police irakienne, ont été blessés, lors de ces émeutes, a indiqué le commandement des opérations à Bagdad, dans un communiqué.

Lundi dernier, les manifestants avaient adressé un ultimatum d’une semaine au gouvernement pour répondre à leurs demandes qui incluent notamment la tenue d’élections anticipées, une réforme de la loi électorale, la désignation d’un Premier ministre indépendant et la fin de la corruption.


Depuis le début, fin octobre, des manifestations réclamant une profonde réforme politique et sociale en Irak, près de 460 personnes ont été tuées et 25.000 autres blessées, dans des violences liées le plus souvent à la répression des manifestations.