Josep Borrell salue l’action de SM le Roi dans la modernisation du Maroc et le rapprochement avec l’Europe

Josep Borrell
Josep Borrell

Le Haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité et Vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell à salué l’action de SM le Roi Mohammed VI dans la modernisation du Maroc et le rapprochement avec l’Europe.

«Le Maroc est depuis longtemps un partenaire privilégié de l’Union européenne avec lequel nous partageons nos frontières et aspirations. Sous la direction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a franchi des étapes importantes de modernisation et a fait du rapprochement avec l’Europe un choix stratégique”, a déclaré M. Borrell dans un communiqué rendu public, vendredi à Bruxelles, à l’occasion de l’adoption par la Commission européenne en faveur du Maroc, de nouveaux programmes de coopération à hauteur de 389 millions d’euros en appui au Royaume afin de soutenir les réformes, le développement inclusif et la gestion des frontières et d’œuvrer au développement d’un « Partenariat euro-marocain pour une prospérité partagée».

Le chef de la diplomatie européenne a relevé que “face à des défis communs, le moment est venu de donner une nouvelle impulsion à nos relations avec une coopération plus approfondie et diversifiée, y compris vers l’Afrique, de manière à relier nos avenirs et à rapprocher nos peuples.»

Pour sa part, le commissaire européen chargé de la politique européenne de voisinage et de l’élargissement, Olivér Várhelyi a déclaré pour sa part que “le Maroc joue un rôle crucial en tant que partenaire de l’Union européenne”.

“Ensemble, nous contribuerons à la croissance durable et inclusive du Maroc, nous lutterons contre les réseaux de passeurs qui mettent en danger la vie des personnes vulnérables et nous améliorons la protection des migrants victimes de ces réseaux criminels. Le Maroc peut compter sur l’UE, notre partenariat se poursuivra de manière continue pendant mon mandat», a-t-il assuré.


Dans ce contexte de coopération renforcée, les nouveaux programmes adoptés aujourd’hui comprennent, selon l’exécutif européen, notamment 289 millions d’euros financés par l’enveloppe bilatérale de coopération pour appuyer les réformes et le développement inclusif du Maroc.

S’y ajoute la signature d’une convention de financement avec le Royaume pour un programme d’appui budgétaire de 101,7 millions d’euros en soutien à la gestion des frontières. Ce programme a été adopté la semaine dernière dans le cadre du Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’UE pour l’Afrique, rappelle-t-on.