Kenya: Quatre jeunes fillettes inventent un appareil d’alerte sur les attaques d’éléphants dans le comté de Taita-Taveta

éléphants

Quatre jeunes filles âgées d’à peine 10 ans viennent de mettre à jour un système d’alerte sur les attaques d’éléphants dans le compté de Taita-Taveta (360 km au sud-est de la capitale kényane, Nairobi), réputé pour être le théâtre d’attaques récurrentes des pachydermes, rapporte le site Africanews.

Le “jumbo arlet” est petit appareil équipé d’une plaque solaire et qui devrait jouer un rôle important dans la résolution du conflit entre humains et éléphants dans le comté, où plus de 200 personnes ont perdu la vie entre 2000 et 2007, selon une étude du Fonds mondial pour la nature (WWF).

Il s’agit en effet d’un petit appareil fait de plastique ressemblant à un téléphone ou un tensiomètre électronique. Il est d’apparence insignifiante. Mais, équipée d’un capteur solaire, cette trouvaille qui est dotée d’une plaque solaire, est d’une importance indubitable. Tant elle a pour tâche essentielle d‘émettre des alertes sur des attaques d’éléphants.

Le “jumbo arlet” des quatre jeunes filles devrait donc aider à transmettre l’information en temps réel à des rangers du “Kenya Wildlife Service” (KWS, Service kényan de conservation de la faune) pour l’intervention et épargner les populations des affrontements aux issues souvent tragiques.

→ Lire aussi : Annonce à Nairobi de la création de la commission parlementaire mixte maroco-kényane