A LA UNECoronavirusSanté

Khalid Aït Taleb : « Omicron tue aussi »

Par Meryem Idrissi

Dans un entretien accordé à la chaîne Médi1 TV, hier, jeudi 6 janvier 2022, le ministre de la Santé et de la protection sociale Khalid Ait Taleb a donné des déclarations concernant l’évolution de la situation épidémiologique au Maroc tout en se penchant sur les cas de contaminations en soulignant une large propagation du variant Omicron.

En effet, ce dernier est aujourd’hui dominant, selon Monsieur le ministre puisque le variant aurait envahi le pays de façon alarmante et dépasse 70% des cas positifs au Covid-19.

« Si en octobre et novembre, on enregistrait en moyenne 150 cas du variant Delta, aujourd’hui, on a atteint les 6.000 cas dont la plupart sont dus à la propagation rapide du variant Omicron », a t-il rappelé.

LIRE AUSSI : Omicron pourrait générer des variants plus dangereux, alerte l’OMS

Par ailleurs, M. Khalid Aït Taleb a pointé des conclusions qu’il a considérées comme hâtives et rapides quant à la non virulence d’Omicron. Car, a-t-il expliqué, si le taux de mortalité est plus bas que celui du Delta, il faut rappeler que le variant Omicron provoque la mort surtout chez des personnes fragiles ou souffrant de maladies chroniques et c’est d’ailleurs le cas de pas moins de six décès dus à ce variant.

Le ministre de la Santé a également indiqué que sur plus de 150 personnes atteintes du Covid-19 qui se trouvent dans les services de réanimation, plus de 34% ne sont pas vaccinées. Le reste n’a pas reçu les deuxième et troisième doses.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page