A LA UNERégions

Khénifra : Des pluies abondantes annonciatrices d’une bonne saison agricole

Les récentes précipitations qui se sont abattues sur la province de Khénifra ont eu un impact positif sur la saison agricole, notamment sur la végétation et les cultures d’automne ainsi que sur les arbres fruitiers, outre l’amélioration des retenues des principaux barrages.

Depuis le début de la saison jusqu’à la première semaine de mars, la pluviométrie moyenne enregistrée dans la province était de 375 mm, alors que le taux annuel de précipitations au niveau du bassin de l’Oum Er Rbia avoisine les 414 mm.

Il est à noter qu’au cours de la dernière campagne agricole, la province de Khénifra a enregistré 287 mm de précipitations tout au long de la saison.

Dans une déclaration à la MAP, Nizar Rihani, président de la Chambre d’Agriculture de Khénifra, a indiqué que la province se caractérise par sa nature montagneuse et son climat froid, relevant que dans ces conditions, les pluies tardives et régulières, sont très bénéfiques, pour les arbres fruitiers, les cultures des céréales et des légumes, et les pâturages.

Ces pluies régulières contribuent à la régénération de la végétation et à l’amélioration des parcours pour le bétail, d’autant plus que le secteur de l’élevage représente 70% des activités agricoles dans la province, ce qui participe à la réduction des charges des éleveurs, et à l’amélioration des niveaux des puits, de la nappe phréatique et des barrages, a dit M. Rihani.

Les retenues des barrages dans la province représentent toujours un déficit malgré ces précipitations, dans la mesure où le taux de remplissage du barrage Ahmed El Hansali ne dépasse pas 31% jusqu’à la première semaine de mars, notant qu’il faut au moins deux à trois ans pour renouer avec les niveaux d’avant sécheresse, a-t-il enchaîné.

Il a, dans ce sens, salué le soutien apporté par le ministère de tutelle aux éleveurs de la province fortement impactés par la rareté des précipitations.

En effet, le déficit hydrique ayant marqué les deux dernières saisons agricoles et les incidences de la pandémie du Covid-19 ont accentué les difficultés des agriculteurs de la province qui mise beaucoup sur l’actuelle campagne agricole pour générer de meilleurs rendements.

Les terres arables de la province de Khénifra représentent environ 214.000 hectares, dont près de 120.000 hectares irrigués.

Les cultures sont réparties dans la province comme suit : 50% pour les céréales, 7% pour les cultures fourragères, 12% pour les arbres fruitiers et 2 % pour les légumes, en particulier la pomme de terre.

L’élevage occupe une place prépondérante dans les activités agricoles de Khénifra, qui compte plus de 1,3 million de têtes de bétail, dont plus de 196 mille de caprins, 1,05 million d’ovins et plus de 42.000 bovins.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page