La BAD au 4è rang mondial de l’Indice de transparence de l’aide

BAD

L’ONG Publish What You Fund (Publiez ce que vous financez) a classé la Banque africaine de développement (BAD) au quatrième rang des 47 institutions de développement actives dans le monde dans son Indice de transparence de l’aide (ATI), apprend-on jeudi auprès de la Banque.

Des principales instances de développement, cette organisation non gouvernementale est la seule à émettre un indice mesurant de manière indépendante la transparence de l’aide, précise la BAD dans un communiqué.

L’indice place la Banque dans la catégorie la plus élevée en matière de transparence, au même niveau que d’autres institutions telles que la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), selon la même source.

« Nous félicitons la BAD à travers son portefeuille souverain pour sa 4ème place dans l’Indice de transparence de l’aide en 2020. Alors que de gros montants d’aide sont réaffectés pour faire face à la riposte d’urgence au Covid-19, la transparence de l’aide internationale est plus importante que jamais », a déclaré le directeur général de Publish What You Fund, Gary Forster qui publie cet indice annuel depuis 2011.

L’ONG Publish What You Fund a placé la Banque dans la catégorie « très bonne », soit la plus élevée des cinq catégories utilisées pour évaluer la transparence des organisations. Le classement est basé sur plusieurs critères, notamment les finances et les budgets, les données en informations de base, la planification organisationnelle et la performance.


Dans le nouvel indice, qui couvre l’année 2019, la Banque africaine de développement a obtenu 95,5 sur 100 en matière de transparence, ce qui représente une amélioration significative par rapport à son score de 2018.