AccueilA LA UNELa Belgique connaît sa 3ème vague de chaleur de l’année
Belgique

La Belgique connaît sa 3ème vague de chaleur de l’année

La Belgique connaît officiellement sa troisième vague de chaleur de l’année, a annoncé mardi l’Institut royal de météorologie (IRM).

Avec une température dépassant les 30° ce mardi à la station météorologique d’Uccle (Bruxelles), “la troisième vague de chaleur de 2019 est désormais officielle”, a précisé sur twitter le météorologue David Dehenauw.

En principe, une vague de chaleur nationale est décrétée “lorsque les maxima à Uccle atteignent au moins 25,0°C durant au moins 5 jours consécutifs parmi lesquels le seuil des 30,0°C est atteint durant au moins trois jours”, selon l’IRM.

Ces mesures ont été atteintes: vendredi (26,6°), samedi (29,4°), dimanche (30,9°), lundi (31,3°) et mardi (30,4°), peu après midi.

→ Lire aussi : La France face à une vague de chaleur exceptionnelle

En Belgique, il est rare de compter trois vagues de chaleur sur une année. Les précédent pics ont été enregistrés cet été, du 23 au 30 juin et du 22 au 26 juillet, soit 13 jours au total.

En 2018, deux vagues de chaleur avaient été référencées à la station météorologique d’Uccle: du 13 au 27 juillet et du 29 juillet au 7 août, soit un total de 25 jours. Mais trois vagues en un an n’est pas un fait unique: 1947 en a ainsi connu quatre, avec 46 jours de canicule.

Lundi, des concentrations d’ozone élevées ont par ailleurs été enregistrées sur les trois régions de la Belgique, avec un dépassement du seuil d’information européen en six points de mesure. Ce mardi, la Cellule interrégionale de l’Environnement (Celine) s’attend de nouveau à des concentrations d’ozone élevées avec un risque de dépassement du seuil d’information européen dans le nord du pays.

Le seuil européen d’information à la concentration d’ozone met en garde les personnes sensibles à la pollution de l’air (enfants, personnes âgées et souffrant de problèmes respiratoires).

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :