A LA UNEMaroc

La Chambre des Représentants assume la présidence tournante de l’AP-UpM à compter de décembre

Le bureau de l’Assemblée Parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (AP-UpM) a annoncé officiellement, lors de sa réunion mardi, que la Chambre des Représentants du Royaume du Maroc assumera la présidence tournante de cet organe à partir de la prochaine Assemblée générale, qui devra se tenir les 3 et 4 décembre prochain à Bruxelles, succédant ainsi au Parlement européen.

Intervenant à cette occasion, le président de la Chambre des représentants, M. Rachid Talbi Alami, a souligné l’importance de l’AP-UpM en tant qu’espace de dialogue et de concertation entre les deux rives de la Méditerranée au service de la paix, de la stabilité et de la démocratie dans la région, indique un communiqué de la Chambre des représentants.

De même, M. Talbi Alami, qui a pris part à cette réunion par vidéoconférence, a passé en revue les défis communs des pays méditerranéens, évoquant notamment les menaces sécuritaires dans la région du Sahel, la situation en Libye, en Syrie et en Palestine, les problèmes liés à la migration, à la sécurité et à la stabilité dans la région, les changements climatiques et environnementaux, le problème de l’eau et de l’énergie, ainsi que les défis démographiques et d’autres questions à l’ordre du jour.

Pour le président de la Chambre des Représentants, les défis auxquels sont confrontés certains pays du Sud, notamment la désertification, le changement climatique, la sécurité et de stabilité, ainsi que les répercussions négatives de la pandémie de la Covid-19, doivent être relevés de manière collective en formulant des stratégies proactives aux niveaux économique, culturel et sécuritaire.

→Lire aussi : Remise de Wissams royaux à des fonctionnaires de la Chambre des Conseillers

M. Talbi Alami a, en outre, ajouté que le Maroc, un modèle et un pilier de sécurité et de stabilité en Méditerranée, souhaite renforcer la coopération avec ses amis, voisins et partenaires pour relever les défis auxquels est confrontée la région, appelant à jeter les bases d’un dialogue fructueux entre les pays du Nord et du Sud de la Méditerranée basé sur le respect mutuel.

Il a également fait part de la disposition de la Chambre des Représentants à œuvrer au renforcement des liens d’amitié et de coopération avec les parlements du bassin méditerranéen, au service de la prospérité des populations de la région.

S’agissant des défis à relever au sein de l’AP-UpM, le président de la Chambre des Représentants a cité les questions du changement climatique, une priorité pour les parlements du bassin méditerranéen, en plus de l’ouverture sur d’autres institutions parlementaires, dont le parlement du Royaume Hachémite de Jordanie, ainsi que le renforcement de l’appareil administratif et le secrétariat général de de l’Assemblée parlementaire de l’UpM.

La réunion du bureau de l’AP-UpM a porté, notamment, sur les préparatifs du Sommet des présidents des parlements membres de l’Assemblée ainsi que la prochaine Assemblée générale, outre la constitution d’un secrétariat général de l’Assemblée et d’autres points à l’ordre du jour.

La Chambre des Représentants figure parmi les fondateurs de l’Assemblée Parlementaire de l’Union pour la Méditerranée, un organe qu’elle a présidé à deux reprises. La Chambre des représentants, qui préside actuellement le groupe de travail chargé d’étudier et de suivre l’évolution de « l’étape de l’après-Covid- 19 », a déjà accueilli un certain nombre des sessions et réunions des comités permanents de l’AP-UpM.

Avec Map

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page