A LA UNEMonde

La Commission européenne appelle à davantage d’efforts pour atteindre l’égalité salariale hommes-femmes dans l’UE

La Commission européenne a appelé, lundi, à déployer davantage d’efforts afin d’arriver à l’égalité salariale entre les hommes et les femmes dans l’UE.

« Dans l’Union européenne, en moyenne, les femmes continuent de gagner moins que les hommes. Pour chaque euro que gagnent les hommes, les femmes gagnent 86 centimes. (…) L’égalité est l’une des valeurs fondamentales de l’UE et elle est le fondement de l’indépendance et de la liberté des citoyens. Les femmes et les hommes méritent l’égalité salariale, l’égalité de traitement et l’égalité des chances« , souligne la Commission dans une déclaration à l’occasion de la Journée européenne de l’égalité salariale.

Si l’égalité salariale entre les hommes et les femmes est inscrite dans les traités de l’UE depuis plus de 60 ans, elle n’est pas pleinement mise en œuvre, note la déclaration, relevant qu’en dépit de l’amélioration de la position des femmes dans la vie sociale et professionnelle, les différences de rémunération restent importantes et bien ancrées.

→ Lire aussi : La Commission européenne adopte une réforme de la réglementation bancaire de l’UE

Selon la Commission européenne, les facteurs à l’origine de l’écart de rémunération sont variés. « Les responsabilités familiales pèsent surtout sur les femmes qui, par conséquent, travaillent plus souvent à temps partiel. Les femmes travaillent souvent dans des secteurs moins bien rémunérés et occupent des emplois moins bien rémunérés dans ces secteurs. Elles se heurtent au plafond de verre dans les entreprises et sont moins rémunérées que les hommes pour effectuer le même travail ou un travail de même valeur« , détaille l’exécutif européen.

« Les progrès en matière de réduction de l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes ont été et continuent d’être lents« , déplore la même source, relevant que le non-respect du principe de l’égalité salariale reste non identifié et un manque de transparence salariale désavantage systématiquement les femmes.

La Commission européenne a adopté le 4 mars 2021 une proposition sur la transparence des rémunérations, qui met l’accent sur le renforcement de l’application du principe de l’égalité des rémunérations entre hommes et femmes pour un même travail ou un travail de même valeur, rappelle-t-on. Il s’agit notamment de permettre aux travailleurs de faire valoir leurs droits et d’inciter les entreprises à revoir leur grille des salaires.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page