« La culture, un outil diplomatique “très efficace” dans le rapprochement des peuples »

La culture constitue un outil diplomatique “très efficace” dans le rapprochement des peuples, a souligné, vendredi à Rabat, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida.« Il est important d’accorder davantage d’intérêt à la culture pour promouvoir l’entente et le dialogue entre les civilisations et les peuples », a indiqué Mme Bouaida dans une déclaration à la presse en marge du lancement du programme culturel annuel du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

Le ministère a inauguré son agenda culturel au titre de l’année 2016 avec une exposition dédiée à l’art africain, intitulée « Africa Design Days » qui illustre l’attention particulière que porte le Maroc à la coopération Sud-Sud, l’érigeant en priorité dans le cadre de sa politique étrangère, a-t-elle relevé, insistant sur l’importance d’inclure le volet culturel dans cette coopération à travers la mise en place d’initiatives et de projets innovants.
L’intégration régionale passe par la diplomatie culturelle, un domaine dans lequel « le Royaume est très engagé », a ajouté la ministre déléguée.

De son côté, Hicham Lahlou, designer et président fondateur de la plateforme du design africain « Africa Design Days », a précisé que l’exposition éponyme, présentée dans le cadre du lancement du programme culturel annuel du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, constitue l’occasion d’ « officialiser ladite plateforme lancée en 2015 avec l’objectif de faire du Maroc un hub pour le design en Afrique ».
Il a également mis en exergue l’importance du design, « un domaine stratégique » qui touche différents secteurs, tels que l’artisanat, l’aménagement du territoire, les infrastructures, ou encore les nouvelles technologies.

En marge de l’exposition « Africa Design Days », qui met en valeur la richesse et le dynamisme africains à travers des pièces inédites de créateurs africains (artisans, décorateurs ou designers) dont des marocains, un hommage a été rendu à la mémoire de l’artiste photographe Leila Alaoui victime de l’attentat terroriste perpétré à Ouagadougou.