ban600
credit agricol

“La diplomatie dans le Maroc d’autrefois”, nouvel ouvrage de l’ancien ambassadeur Ali Achour

“La diplomatie dans le Maroc d’autrefois”, nouvel ouvrage de l’ancien ambassadeur Ali Achour

"La diplomatie dans le Maroc d'autrefois", est l'intitulé du nouvel ouvrage de l'ancien ambassadeur Ali Achour qui vient enrichir la bibliographie de l'histoire diplomatique du Royaume.

Préfacé par Dr. Saâd Eddine El Othmani, cet ouvrage de 408 pages, publié avec le concours de la Fondation diplomatique, est composé de trois parties, à savoir "Diplomates et diplomatie du Maroc ancien", "Le corps diplomatique étranger" et "la diplomatie à la cour". Le livre renferme aussi une très riche bibliographie.

Dans son livre, l'ambassadeur Ali Achour a choisi d'explorer l'histoire de la diplomatie au Maroc, dont il a scruté les méandres avec l’œil averti d’un connaisseur, relève Dr El Othmani dans la préface. "Pour ce faire, il a consulté de nombreuses sources marocaines et étrangères, ayant trait à la politique étrangère du Maroc jusqu’à l’instauration du protectorat. Il nous livre aujourd’hui le fruit de ses lectures et de ses recherches dans un livre remarquable", a-t-il relevé.

Qualifiant cet ouvrage de "remarquable", Dr. El Othmani indique que dans ce travail de compilations méthodiques, les recoupements et les confrontations de différentes versions témoignent "d’une grande rigueur intellectuelle et d’un souci constant de précision". Tout en se réjouissant de l’initiative de l’auteur "de faire une recherche sur la diplomatie, les diplomates des siècles passés", Dr. El Othmani poursuit que les notes, "nombreuses, apportent au besoin un complément d’information ou un éclairage sur un personnage ou un événement, aidant ainsi le lecteur à restituer le contexte".

"S’il a évoqué tout au long de son ouvrage la grande diplomatie, l’auteur n’a pas négligé la petite diplomatie, celle de tous les jours, dans ses aspects les plus pratiques: cérémonies protocole, étiquette. Enfin, la bonne humeur et l’anecdote ne sont pas absentes dans un texte dense mais agréable à lire", a-t-il souligné. Dans l’avant-propos, l’auteur a tenu à préciser que "le but du présent ouvrage, n’a pas été d’écrire un pan de l’histoire du Maroc, mais plus modestement de réunir dans un seul volume des éléments épars sur la diplomatie au Maroc avant le protectorat, ses institutions, ses principaux protagonistes et les faits marquants de l’époque".

→ Lire aussi : Parution du livre “Parcours amoureux de Salé” édité par Bouillon de Culture

La diplomatie dont il s’agit dans ce livre est celle d’avant le protectorat, "au temps des sultans". Dans les recherches, ont été privilégiées les sources antérieures à 1912 ou, bien que publiés plus tard, écrites par acteurs de la période historique concernée, a fait remarquer l’auteur, en déplorant que "sur le thème de la diplomatie au Maroc, les sources marocaines sont rares et celles qui existent sont d’intérêt inégal. Ce sont donc des sources étrangères, principalement françaises, qui ont été consultées". Ce livre s’attarde sur la diplomatie dans le "vieux" Maroc, ses hommes, son style et ses méthodes.

Il regroupe un rappel des crises et événements qui ont marqué l’histoire du pays jusqu’à l’instauration du protectorat. L’auteur brosse un tableau des relations internationales du Maroc avec ses voisins immédiats et fait le récit de l’intervention de la diplomatie marocaine ainsi que l’action des représentants diplomatiques étrangers au Royaume. L’ouvrage propose également une galerie de portraits et permet de connaître des acteurs de l’époque, marocains et étrangers.

Dans ces chroniques de la diplomatie dans le Maroc ancien, le rappel succinct d’événements qui ont marqué l’histoire du pays, de la bataille d’Isly au traité de protectorat, en passant par la conférence d’Algésiras, est assorti d’un récit de l’intervention de la diplomatie, marocaine et étrangère. Une grande place est accordée aux hommes qui ont joué un rôle, en faisant largement appel aux écrits, aux témoignages et aux souvenirs de quelques auteurs et acteurs de l’époque, lit-on dans la quatrième de couverture. Le protectorat a mis fin à l’ébauche d’appareil diplomatique qui avait commencé à se former depuis peu, relève l'auteur dans ce nouveau livre.

L'ouvrage, qui s'adresse aussi bien aux diplomates qu’aux historiens, mais également aux étudiants et aux chercheurs, contient de nombreuses notes qui rappellent le contexte, situent l’événement ou l’expliquent.

Diplômé en sciences politiques et relations internationales et lauréat de l’Ecole marocaine d’administration, Ali Achour, diplomate de carrière, a été successivement Consul général à Malaga et à Madrid, puis ambassadeur au Venezuela, en Norvège, au Brésil et au Saint-Siège. Au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, il a occupé différents postes de responsabilité, dont ceux de directeurs des affaires américaines et Chef de Cabinet du ministre.

Actuellement, l’auteur est membre du comité de la Fondation diplomatique ainsi que chroniqueur et éditorialiste au Magazine "Diplomatica". L’auteur compte à son actif deux ouvrages dont "Sahara marocain, 20 questions pour comprendre", publié en 2015. La présentation de cet ouvrage aura lieu, jeudi à la salle Benhima, (17h) au siège du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :