A LA UNECulture

La Fondation pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel de Rabat organise une rencontre scientifique internationale

Organisée le jeudi 6 mai, cette rencontre scientifique initiée par la Fondation pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel de Rabat, présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, a réuni plusieurs partenaires nationaux et internationaux, en l’occurrence : le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, l’Ambassade des États-Unis au Maroc, l’USAID, l’Agence de Développement du Digital,  l’Université Mohammed VI Polytechnique et l’Université Mohammed V de Rabat. 

Des partenaires institutionnels et académiques se sont réunis, avec le concours d’experts nationaux et internationaux dans les domaines du digital, des nouvelles technologies, de l’architecture, de l’archéologie, de la topographie, en plus des spécialistes    de la protection du patrimoine culturel, pour débattre et échanger autour d’une question de grande actualité : Comment faire du digital, du numérique et des technologies de la réalité virtuelle et augmentée un levier pour la promotion et la conservation du patrimoine culturel ? Une problématique qui s’est imposée à l’ensemble des acteurs mondiaux du secteur dans le contexte de la pandémie du Covid-19. En effet,  le patrimoine culturel a été confronté à des défis sans précédent, poussant de nombreuses institutions à réagir rapidement avec de nombreuses initiatives pour rester en contact avec le public, grâce aux technologies numériques. 

Convaincue que la digitalisation du secteur du patrimoine culturel et historique recouvre beaucoup d’avantages qui persisteront après cette pandémie, la Fondation pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel de Rabat et ses partenaires ont pu à travers cette rencontre réunir les acteurs du patrimoine culturel et du digital afin d’instaurer un dialogue transversal et de susciter des réflexions prospectives sur les nouveaux défis et opportunités numériques pour le patrimoine culturel. Opportunités dont on citera notamment la possibilité offerte par la digitalisation pour la réalisation de jumeaux numériques “Digital Twins” de monuments historiques et culturels, l’amélioration de leur valorisation, leur protection, leur conservation et globalement le renforcement du potentiel d’innovation des secteurs culturel et créatif. 

→ Lire aussi : UNESCO/PATRIMOINE: SM LE ROI A PLACÉ L’HUMAIN AU-DESSUS DE TOUTE AUTRE CONSIDÉRATION

Cette rencontre traite à travers deux panels les thématiques suivantes : l’Innovation culturelle au temps du Digital et la reconstruction virtuelle du patrimoine culturel et historique.  Des études de cas ont été exposées pour permettre de visualiser les possibilités offertes par les nouvelles technologies dans la préservation et la promotion du patrimoine et des contenus culturels. 

Cette rencontre a débouché également sur les recommandations suivantes des panélistes pour enrichir les nouvelles discussions sur la transformation numérique du patrimoine culturel au Maroc :

1.   Stimuler l’innovation dans les nouvelles technologies et outils digitaux pour intégrer le processus de conservation du patrimoine culturel archéologique, bâti et muséologique. 

2.   Recourir au potentiel qu’offre la digitalisation pour la médiation culturelle et la valorisation du patrimoine culturel pour enrichir les programmes de visites des monuments historiques, sites archéologiques et musées.

3.   Promouvoir la digitalisation pour des fins de documentation et de conservation des éléments du patrimoine national y compris ses aspects immatériels.

4.   Mutualiser les échanges et les expériences de digitalisation entre les différents acteurs agissant dans le domaine du patrimoine culturel national.

5.   Encourager la création de centres d’interprétation du patrimoine totalement digitalisés.  

A propos de la Fondation pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel de Rabat

Depuis l’inscription de Rabat au patrimoine mondial de l’humanité en 2012, la Fondation pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel de Rabat, sous la Présidence de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, a été consacrée en tant qu’organe transversal de coordination des actions de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine prévu par le plan de gestion, outil de gouvernance du bien inscrit par l’UNESCO.

La Fondation a pour vocation de perpétuer et de transmettre les valeurs historiques, architecturales, artistiques, paysagères, matérielles et immatérielles inhérentes au Patrimoine Culturel de Rabat. Pour ce faire, elle assure la veille des projets en cours et existants, favorise la synergie entre les acteurs concernés par la sauvegarde du patrimoine et œuvre pour la sensibilisation, la promotion et l’évaluation de l’état de conservation du patrimoine.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page