La politique agricole du Maroc, un modèle à suivre

La politique agricole

La politique agricole du Maroc est un modèle à suivre notamment dans la promotion de l’employabilité des jeunes, a indiqué, mercredi à Meknès, le ministre nigérien délégué auprès du ministre d’État, ministre de l’agriculture et de l’élevage, Mohamed Boucha.

La politique du Maroc vert constitue une solution pour l’Afrique afin de stabiliser l’aspect social, a-t-il souligné, dans une déclaration à la MAP à l’issue d’entretiens avec le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts Aziz Akhannouch dans le cadre de la 14è édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM 2019).

Il a expliqué que la résorption du chômage des jeunes aura un impact positif sur le plan social, rappelant que le secteur agricole au Niger constitue un important pourvoyeur d’emploi et contribue significativement au PIB, d’où le rôle capital de la politique agricole.

→ Lire aussi : Le Maroc se tourne vers le bio pour développer son secteur agricole

Le Maroc dispose d’un niveau de maîtrise de la politique agricole, a-t-il relevé, notant qu’il a constaté à travers ses visites sur le terrain des avancées en matière d’irrigation au Royaume, qui ont abouti à une meilleure productivité et à des économies d’énergie.


Cette entrevue a été l’occasion d’aborder la coopération dans le domaine agricole et la mise en œuvre de l’accord de coopération Sud-sud Maroc-FAO-Niger, signé en 2018, dont les domaines s’articulent autour de l’appui au développement agricole, la sécurité alimentaire et lutte contre la pauvreté ainsi que l’utilisation des nouvelles technologies de géomatique dans la gestion des ressources naturelles et d’aménagement du territoire.

Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, autour du thème “l‘agriculture, levier d’emploi et avenir du monde rural“, le 14ème SIAM constitue un rendez-vous annuel incontournable pour présenter les avancées du Maroc dans le domaine agricole et confirmer le rôle crucial que joue l’agriculture en tant qu’un des leviers majeurs de la croissance économique.

Déployé sur une superficie de 185.000 m² dont 95.000 m² couverts, ce Salon, qui connaît la participation de 1.500 exposants de 60 pays, est l’occasion propice de débattre de plusieurs questions en lien avec l’agriculture marocaine, notamment les moyens de promouvoir l’emploi dans le monde rural, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI.