La réforme de l’administration publique au Maroc connait un rythme progressif

l'administration publique

La réforme de l’administration publique au Maroc connait un rythme progressif en termes de projets, de décrets et de lois, a indiqué mercredi au Caire, le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader.

Dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation aux travaux du conseil exécutif de l’Organisation arabe pour le développement administratif (OADA), M. Benabdelkader a fait état de l’achèvement de l’élaboration des projets de lois qui seront soumis prochainement au conseil de gouvernement pour adoption.

Et d’ajouter qu’il y a une forte volonté, conformément aux orientations claires de SM le Roi Mohammed VI, pour la réforme de l’administration marocaine afin qu’elle réponde aux aspirations des citoyens et aux besoins du développement du Royaume, notant que l’expérience du Maroc en la matière est hautement saluée par les pays arabes.

Le Maroc en tant que membre du Conseil exécutif de l’OADA joue un rôle clé dans la mise en œuvre des engagements de cette organisation relevant de la Ligue des États arabes, a-t-il souligné, ajoutant que l’OADA est l’un des organes les plus actifs vue la régularité de ses réunions et des conférences thématiques organisées dans les domaines de la gouvernance publique, les ressources humaines de l’Etat et l’administration moderne.

L’OADA organise également des ateliers et des stages qui traduisent l’inquiétude des autorités publiques dans les pays arabes à l’égard des défis qui s’imposent devant l’administration, a-t-il relevé.