A LA UNESociété

La Sierra Leone décrète un deuil national de trois jours après l’explosion meurtrière d’un camion-citerne

Le président de la Sierra Leone, Julius Maada Bio, a déclaré dimanche un deuil national de trois jours, de lundi à mercredi, pour les 101 personnes qui ont perdu la vie dans l’explosion d’un camion-citerne dans la zone industrielle de la capitale de la Sierra Léone.

Dans un discours diffusé dimanche soir à la télévision publique, le président sierra-léonais a annoncé que les drapeaux seront en berne et des séances de prières seront organisées à travers le pays vendredi et dimanche prochains.

Lors de sa visite aux hôpitaux où sont traitées les victimes, M. Bio a indiqué qu’un groupe de travail présidentiel serait mis sur pied dans les prochains jours pour mener une enquête approfondie sur l’accident.

Le président sierra léonais, qui s’est rendu sur les lieux de la tragédie, a appelé ses compatriotes à « tirer les leçons de ce malheureux incident« .

→ Lire aussi : Troisième suspension de l’enquête sur l’explosion du port de Beyrouth

« J’ai écourté mon voyage à l’étranger pour voir les personnes décédées et rencontrer les survivants de l’explosion du camion-citerne« , a-t-il déclaré affirmant être dévasté par l’énorme perte de vies de ses compatriotes.

Au moins 101 personnes ont été tuées et 91 blessées dans l’explosion d’un camion-citerne vendredi soir, dans la zone industrielle de Freetown, selon le dernier bilan de l’Agence nationale de gestion des catastrophes (NDMA), rendu public dimanche soir.

Le camion-citerne a explosé dans une station-service après avoir été percuté par un autre poids-lourds. Le feu s’est ensuite propagé au quartier alentour.

Selon des médias locaux, la majorité des victimes sont des vendeurs ambulants et des motocyclistes piégés par les flammes pendant qu’ils tentaient de récupérer le carburant s’échappant du camion-citerne accidenté.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page