La Tunisie sort officiellement de la liste noire du Groupe d’action financière

Tunisie
Tunisie

La Tunisie est parvenue vendredi à sortir officiellement de la liste noire du Groupe d’action financière (GAFI), l’instance normative dans ce domaine au niveau international, a annoncé le chef de gouvernement tunisien, Youssef Chahed, sur son compte twitter.

Réuni en plénière vendredi matin, le GAFI considère que le gouvernement tunisien a honoré ses engagements en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme et a décidé ainsi officiellement de sortir la Tunisie de sa liste noire, a précisé M. Chahed.

Pour rappel, le GAFI tient son Assemblée générale du 16 au 18 octobre à Paris.

Pour sa part, la Commission tunisienne des analyses financières (CTAF) a indiqué, dans un communiqué, que cette décision fait suite au rapport du Groupe d’action financière qui était en visite en Tunisie les 16 et 17 septembre dernier.


→ Lire aussi : Tunisie: en l’absence de recours, Saied prêtera serment sous 10 jours

“Ce rapport a relevé le progrès considérable accompli par la Tunisie en ce qui concerne la correction des défaillances relatives à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme”, souligne-t-on.

En juin dernier, le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Marouane Abassi, avait annoncé que son pays sortira officiellement et définitivement, en octobre courant, de la liste noire des pays fortement exposés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme.


En février 2018, le Parlement européen avait classé la Tunisie sur la liste noire des Etats susceptibles d’être fortement exposés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme.