La ville de Séoul va transformer une ancienne autoroute en un parc de 7,6 km de long

Séoul
Séoul

Le gouvernement de la ville de Séoul a dévoilé un projet de construction d’un gigantesque parc linéaire sur le site de la plus ancienne autoroute du pays, qui sera transformée en route souterraine.

Le gouvernement métropolitain de Séoul prévoit de dépenser 57,3 milliards de wons (49,3 millions de dollars) pour l’aménagement de ce parc de forme oblongue s’étendant sur 7,6 km et mesurant de 40 à 55 mètres de large.

Le parc, inspiré de la High Line de New York et dont l’ouverture est prévue en 2024, aura une superficie de 110.000 mètres carrés, soit environ huit fois plus que la place Gwanghwamun, au centre de Séoul, selon les promoteurs du projet.

Le tronçon de 7,6 km, qui relie l’échangeur de Sinwol et un carrefour près de l’Assemblée nationale dans l’ouest de Séoul, fait partie de la voie rapide Gyeongin, la première autoroute du pays ouverte en 1968.

L’autoroute qui relie Séoul et les régions environnantes d’Incheon et du Gyeonggi était autrefois considérée comme une importante artère de transport de marchandises pendant le développement économique de ce pays.


L’autoroute est aujourd’hui accusée de causer des embouteillages et d’aggraver la pollution de l’air, cette dernière enregistrant chaque jour jusqu’à 190.000 véhicules.

Il s’agit du dernier projet de réaménagement urbain de la ville visant à transformer les routes délabrées en parcs. L’ancienne autoroute sera remplacée par une autre reconstruite sous terre.

“La ville a transformé des zones industrielles en lieux de promenade pour le public… nous prévoyons de faire du parc la nouvelle ceinture verte de Séoul”, a déclaré un responsable de la ville.

Le plan directeur du parc a été sélectionné à l’issue d’un concours international. La candidature gagnante a pour thème “créer un nouvel avenir avec des souvenirs et des traces du passé”, selon la ville.