A LA UNECulture

“Lady Berbère” : Un événement sous le signe du partage et de l’échange

U n e  g a l e r i e  d ’art  é p h é m è r e  d a n s  l e  d é s e r t

Le désert d’Agafay accueillera à partir du 4 juin, à Terre des Étoiles une exposition originale et humainement forte : LADY BERBÈRE.

Cette exposition inédite a été imaginée par Stéphanie Cassan et la collectionneuse Nathalie Heller Loufrani en collaboration avec l’Institut Français de Marrakech. Elle présente conjointement les tapisseries Zindekh réalisées par des femmes de la Région d’Azizal depuis les années 90, véritables oeuvres d’art dans la lignée des plus grands artistes et les peintures de l’artiste autodidacte Keya qui vit depuis plusieurs années à Marrakech.

Cette galerie dans le désert combine la tradition et la modernité, l’art et l’artisanat, les secrets de femmes et leurs visions audacieuses du monde.

Dans la fibre, ces femmes témoignent de leurs expériences, de leur solitude, de leur joie, de leur délicatesse, guidées par une histoire portée par leurs mères et grand-mères avant elles. Leur force est d’avoir créé un langage propre dans lequel leur parole n’est plus tue. Un langage inarticulé et pur. Comme les mots semblent ternes face aux élans du coeur…

L’événement a un seul objectif pour sa fondatrice : « mettre en lumière le travail de ces Lady berbères, soutenir l’association SEMNID et permettra d’ouvrir pour la rentrée un nouveau foyer pour soutenir la scolarisation des filles des zones rurales. »

A u  p r o g r a mm e :

– VERNISSAGE dans le désert d’Agafay, au lodge Terre des Etoiles le 4 juin 2021.

– REPORTAGES VID É O sur les femmes du Moyen Atlas et des tapisseries Zindekhs mis en scène au sein de l’exposition.

– L A N C E M E N T  D ‘ U N  O U V R A G E « Lady Berbère » qui retrace l’histoire de cet événement.

– S P E C T A C L E  D E  D A N S E  C O N T E M P O R A I N E,

Création du chorégraphe Taoufiq Izeddiou. Ce spectacle est une création autour de l’événement Lady Berbère. Taoufiq Izeddiou s’est inspiré de sa mère qui créait des tapis et lui a enseigné l’art de tisser. Le désert d’Agafay évoque pour l’artiste la terre, le retour aux sources et aux origines, l’humain. « S’il n’y a pas de sol, il n’y a pas d’appui, s’il n’y a pas d’appui, pas de danse. » confie Taoufiq. Danseur atypique, il dirige une compagnie de danse contemporaine Anania et un Festival On marche.

– EXPOSITION Hors les murs Lady Berbère sera présentée au Palace Es Saadi et au Selman Marrakech à partir du 3 juin 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page