L’Agence européenne des médicaments évalue l’autorisation de l’antiviral remdesivir pour le traitement du Covid-19

médicaments

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé lundi avoir reçu une demande d’autorisation de mise sur le marché conditionnelle dans l’Union européenne (UE) de l’antiviral remdesivir pour le traitement du Covid-19, disant avoir officiellement commencé son évaluation.

Selon un communiqué de l’EMA, “l’évaluation des avantages et des risques du remdesivir sera réalisée dans un délai réduit et un avis pourrait être émis dans quelques semaines, en fonction de la solidité des données soumises et de la nécessité ou non de fournir des informations supplémentaires pour étayer l’évaluation”.

Si l’évaluation permet de conclure que “les avantages du remdesivir l’emportent sur ses risques dans le traitement du Covid-19”, l’EMA relève qu’elle établira un contact étroit avec la Commission européenne afin de garantir l’octroi d’une autorisation de mise sur le marché valable dans tous les États membres de l’UE et de l’Espace économique européen.

Aux Etats-Unis, l’Agence des médicaments (FDA) avait autorisé le 1er mai l’utilisation en urgence du remdesivir, dans les hôpitaux, suivie par le Japon.

Fabriqué par le groupe pharmaceutique américain Gilead, ce médicament antiviral administré par voie intraveineuse avait été précédemment testé sans grand succès contre Ebola.


Le 30 avril, Gilead avait annoncé que le remdesivir avait permis d’améliorer l’état de patients atteints du Covid-19 et avait publié des données suggérant qu’il était plus efficace lorsqu’il était administré au début de l’infection.