ban600

Lancement à Casablanca du programme “Cycle d’études franco-marocain Régions 2021 “

Lancement à Casablanca du programme “Cycle d’études franco-marocain Régions 2021 “

 Le programme baptisé "Cycle d’études franco-marocain "Régions 2021", portant sur le développement des capacités des élus et cadres des conseils des régions, a été lancé, lundi à Casablanca, avec pour but de faire face aux défis du développement local. 

Bénéficiant du soutien financier de l’Agence française de développement (AFD), et de l’appui de la Direction générale des Collectivités locales du ministère marocain de l’Intérieur, ce programme, qui s’étale sur la période 2018-2021, s’inscrit dans le cadre d’un projet de formation adaptée aux spécificités des 12 régions marocaines.

Dans cette optique, un séminaire a été organisé dans la capitale économique par l’Association des régions du Maroc et l’Association des régions de France, en vue de présenter ce programme de formation.

S’exprimant à cette occasion, le directeur de l’Association des régions du Maroc, Mohand Laenser, a souligné l’importance de la coopération entre les deux associations dans différents domaines notamment en matière de formation et de formation continue, notant que le "Cycle d’études franco-marocain +Régions 2021+" portant sur l’amélioration des modes de gestion de la chose locale est le fruit d’action et de partenariats visant l’échange d’expériences.

Ce programme, qui s’inscrit en harmonie avec le chantier de la régionalisation avancée, a pour objectif d’améliorer les capacités des élus et cadres des Conseils régionaux à travers un contenu adapté aux problématiques territoriales de chaque région, a-t-il relevé.

Pour sa part, Mme Carole Delga, vice-présidente de l’association des régions de France et présidente de la région Occitanie/Pyrénées Méditerranée, a souligné que la formation des élus est nécessaire pour garantir une majeure efficacité de l’action des collectivités locales, ce qui est de nature à favoriser le développement local.

>>Lire aussi :Air Arabia-Maroc lance une nouvelle liaison Nador-Casablanca

Après avoir fait observer que la gestion de chaque région doit prendre en considération les spécificités de chacun de ces territoires, elle a appelé à engager une réflexion commune et à un partage des expériences à même de faire face aux multiples défis qui se posent au niveau régional.

De son côté, le président du Conseil de la région de Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury, a souligné que cette région adhère à tous les programmes de coopération entre les régions marocaines et de France, dont ceux relatifs à la formation des élus.

M. Bakkoury s’est félicité de la coopération dans ce domaine entre les deux pays, estimant que cette coopération bilatérale vise à relever les défis que pose le développement local.

S’exprimant à cette occasion, Khalid Safir, wali, directeur général des collectivités locales, a indiqué, quant à lui, que le cycle d’études franco-marocain '’Régions 2021’’ reflète la volonté des régions du Maroc et de France de renforcer leur coopération et de s’ouvrir sur de nouveaux horizons afin d’être au diapason des défis que pose la régionalisation avancée.

M. Safir a, en outre, rappelé l’intérêt que revêt le renforcement des capacités des ressources humaines pour relever les défis notamment au sein des régions, appelant à renforcer la gestion durable des collectivités locales.

Au menu du séminaire organisé à cette occasion figurent des exposés qui traitent notamment des défis du développement territorial dans les régions et la formation proposée dans le cadre du cycle d’études franco-marocain ‘’Régions 2021’’.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :