L’effet du confinement total sur la propagation du corona (covid-19) Cas du Maroc

covid-19

Il convient de noter au début de cet article que la maladie de Covid-19 est une maladie infectieuse émergente comme les autres maladies virales animales causées par les coronavirus.

Cependant, les symptômes les plus courants de cette maladie sont la fièvre, la toux, des difficultés respiratoires ou même le syndrome de détresse respiratoire aiguë pouvant entraîner le décès de personnes vulnérables (Age avancé, maladie chronique associé), (STRA). Elle peut entraîner d’autres complications potentiellement graves telle qu’une réponse immunitaire hyperactive (choc cytokinique).

Selon des études scientifiques spécialisées, Covid-19 est très infectieux. L’infection se transmet de personne à personne par des gouttes respiratoires, en particulier lors de la toux ou les éternuements, ou par le toucher d’une surface contaminée suivie d’un contact avec la main sur le visage (frottement des yeux, du nez ..). La période d’incubation de ce virus varie entre deux et quatorze jours, avec une moyenne de cinq jours. Les symptômes peuvent ne pas apparaître pour une grande partie des personnes infectées, la maladie est asymptomatique mais ces malades restent partiellement contagieux. Le diagnostic de l’infection Covid-19 repose principalement sur un test basé sur une technique de biologie moléculaire appelée (RT-PCR) et / ou sur des images pulmonaires à l’aide du scanner (TDM).

En ce qui concerne la prévention, le lavage fréquent des mains et la limitation des contacts entre les humains avec un espacement social (entre 1 et 2 mètres), ou le port d’un masque bavette est l’une des fins espérées dans ce cadre. La plupart des personnes intéressées par ce fléau sont en accord sur le fait que le confinement sanitaire total limite la propagation du virus. Le confinement est réalisé pour encercler cette maladie dans l’optique de l’éradiquer.


Malgré des recherches scientifiques approfondies au moment de la rédaction de cet article, il n’existe aucun médicament ou vaccin spécifique du covid-19. Les conditions de prévention suscitée restent désormais les maîtres du terrain.

L’effet du confinement (quatorzaine) sur la vitesse de propagation du Covid-19

J’essaierai de montrer l’impact du confinement sur la vitesse de propagation du virus Covid-19 et j’évaluerai également le timing de la décision du Royaume du Maroc du 20 mars 2020, 1ère date du début du confinement sanitaire total au Maroc.

Covid-19 a balayé la majeure partie du monde, avec une différence dans le moment de la découverte du premier cas confirmé variant d’un pays à l’autre. L’épidémie se propage très rapidement. Par conséquent, la différence d’une journée entre les pays concernant l’arrivée de l’infection a un impact majeur sur l’avenir de l’épidémie, notamment en l’absence de mesures préventives. D’où l’intérêt du timing du confinement. On sait que le Maroc a connu le premier cas confirmé le 02 mars 2020. Jusqu’au 9 avril de cette année, ce virus aura vécu parmi nous pendant une période de trente-neuf (39) jours.

Dans un souci scientifique et méthodologique, nous comparerons la propagation du virus sur trente-neuf (39) jours au Maroc avec la propagation dans certains pays concernés par cette modeste réflexion. Avec la date du premier cas confirmé dans le pays dans une hiérarchie qui permet de suivre la situation épidémiologique dans un bloc de temps spécifique pour chaque pays tel qu’il apparaît dans le tableau N°1, ce qui nous permet d’attribuer les jours J1. J2. J3. …. J39, les jours et les mois exacts dans
chaque pays. Ce tableau permet également de lire les figures jointes à cet article.


Tableau 1 : Jours et mois exacts dans chaque pays selon les jours J1. J2. J3. … à J39 approuvés dans la comparaison

 

La propagation du Covid 19 depuis le 1er jour (J1) jusqu’ au 19eme jour (J19) dans les pays concernés par la comparaison.

La figure N° 1 permet d’avoir une idée sur la vitesse de propagation de Covid 19 en Afrique du Nord, par rapport aux pays européens et aux États-Unis d’Amérique durant les 19 premier jours (du J1 à J19). Le Maroc a enregistré le nombre de cas confirmés Covid19 le plus élevée (86 cas), suivie de la Tunisie (54 cas) et de l’Algérie (39 cas). En Europe, le nombre de cas confirmés n’a pas dépassé 23 cas confirmés au niveau de la Belgique. Aux États-Unis d’Amérique 19 cas confirmés ont été enregistrés. Il est nécessaire de rappeler que jusqu’au J19, aucun des pays inclus dans cette comparaison n’a pris la décision de confinement sanitaire total. Le Maroc est le seul pays dans lequel le début du confinement sanitaire total a été décrété le 20 mars 2020 correspondant au J19 dans les proportions des jours du tableau N°1.

La propagation du Covid 19 du J19 au J37, dans les pays couverts par la comparaison

On note qu’à la lumière des données du deuxième graphique que la vitesse de propagation du Covid 19 est devenue énorme en Italie et en Belgique, avec un nombre d’infections confirmées, respectivement de 4636 et 4269 cas au J39 correspondant au 22 mars 2020 en Belgique et au 4 mars 2020 en Italie.

En Afrique du Nord, la prévalence semble alarmante par rapport à l’Amérique, qui n’a enregistré que 168 cas confirmées,

et par rapport aussi au reste des pays européens couverts par cette comparaison : par exemple la France, qui n’a enregistré que 321 cas confirmés, l’Angleterre n’a également enregistré que 525 cas confirmés, l’Allemagne a enregistré 670 cas confirmés. Ainsi, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie ont enregistré respectivement : 1184, 847 et 623 cas confirmés. Il est à noter que la Tunisie a annoncé le confinement global au J21 correspondant au 22 mars 2020, et l’Algérie a annoncé le confinement partiel au J34 jour correspondant au 4 avril 2020.


La question qui se pose est la suivante : est-il possible que nous ne remarquions pas au Maroc l’effet du confinement total sur la  vitesse de propagation de Covid-19 dans la tranche du temps couverte par cette étude, qui est de trente-neuf jours. Au J39, il y a des pays qui sans confinement ont un taux de propagation du virus apparaissant plus bas que celui au Maroc ?

Pour répondre à cette question, il faut prêter plus d’attention à la date de l’annonce du confinement total au Maroc, qui est le 20 mars2020, c’est-à-dire lorsque le nombre de cas confirmées était de 86, et voir à quelle date les pays cités dans cette comparaison avaient enregistré un nombre proche ou équivalent au nombre de cas confirmés au Maroc.

Tableau n ° 2 : Jours et mois exacts dans chaque pays selon les jours J1. J2. J3. … à .J19 approuvés dans la comparaison

Au premier jour (J1), le nombre de cas confirmés en Belgique était de 109, en France 100 cas, en Algérie 90, en Tunisie 89, en Espagne 84, Allemagne, en Italie79, et en Amérique 75.

Il faut rappeler que l’Espagne a annoncé le confinement le 12 mars 2020 (J12), et la France le jour 18 correspondant au 17 mars 2020 (J18) et la Belgique l’a annoncée le 17 mars 2020 (J22). L’Italie, l’Angleterre, l’Allemagne et l’Amérique restent jusqu’à au jour J21 sans confinement (tableau 2).


La propagation du Covid-19 à partir du jour où le nombre de cas confirmés est devenu similaire au nombre de cas confirmés au Maroc le 20 mars 2020 (J1)

Le troisième graphique montre la vitesse alarmante de la propagation du Covid-19, en
Europe et en Amérique, où la pandémie a dépassé toutes les prévisions en dehors du confinement jusqu’à 25000 cas ou plus.

Alors que la vitesse de propagation de Covid-19 a diminué en Afrique du Nord, malgré la caractéristique de ce virus fatidique dans sa propagation rapide, seulement 1374 cas confirmés ont été enregistrés au Maroc au jour J21. Nous enregistrons ici l’efficacité des mesures juridiques, économiques et sociales accompagnant les mesures du confinement globale qui ont ralenti l’escalade épidémique du Covid-19 au Royaume du Maroc.

Au final, il convient de souligner que le non-respect du confinement entraînera la perte de tous les efforts déployés et menés par l’État marocain, et par conséquent pourrait faire vivre des scénarii catastrophiques de propagation de l’épidémie de Corona, similaires à ce qui se passe en Europe et en Amérique.


Dans des circonstances aussi difficiles, je crois que l’État doit faire preuve de la plus grande fermeté et sévérité dans ses décisions, et mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour appliquer ses décisions et sanctionner avec rigueur excessive tous contrevenants mettant en danger sa sécurité sanitaire, sa vie en sous-estiment la vie et la sécurité de ces concitoyens.

La seule recette prouvée pour lutter contre Corona voire même l’éliminer est le confinement universel.

Source : https://www.worldometers.info/ coronavirus/

Par ALFEDDY Mohamed Najib :Génie Génétique et biologie moléculaire des microorganismes Chercheur à l’Institut National de la Recherche Agronomique